Coronavirus - Comment faire travailler les enfants à la maison ? Vos questions au rectorat de Reims

REPLAY - A l'heure du confinement et de la fermeture des écoles, lycées et universités, comment travailler seul devant son ordinateur . Le référent numérique du rectorat de Reims a répondu à vos questions en direct.

Comment faire travailler les élèves à la maison. La question se pose alors que les écoles ferment à partir du 16 mars en France.
Comment faire travailler les élèves à la maison. La question se pose alors que les écoles ferment à partir du 16 mars en France. © Thierry GACHON, Max PPP
A partir du lundi 16 mars, les écoles, collèges, lyvées et universités seront fermés, pour cause de pandémie de covid-19. La question se pose alors pour les parents : comment faire travailler les élèves à la maison ? Le rectorat de Reims répondra à vos question en direct ce vendredi 13 mars sur notre page Facebook à partir de 16h45. Méthodes, temps d'écran ? Exercices et difficultés liées à cette situation inédite. Le référent académique numérique éducatif, Ali Lassed, donnera quelques conseils et fera le point sur cette situation extra-ordinaire. 

Si plusieurs possibilités existent, comme les plates-formes éducatives, pour maintenir l'instruction, des questions pédagogiques se posent. Le CNED (Centre National d'Enseignement à Distance) est une alternative, mais comment ça fonctionne ? Peut-on laisser un enfant en autonomie our organiser une classe virtuelle ? Faut-il être inscrit ? Quel rythme donner aux enfants qui restent chez eux ? Comment leur expliquer le fonctionnement de cette période ? Autant de questions posées en cette période, dont on ne connaît pas encore la durée. 
 
REPLAY à suivre ici :

Dans le premier degré

L'enfant scolarisé dans le premier degré a besoin d'être accompagné dans l'appropriation des ressources et des outils, déclare le rectorat de Reims. Son enseignant, la directrice ou le directeur de son école, l'équipe de circonscription autour de l'inspecteur de l'Éducation nationale, veillent à ce que chaque élève soit exposé à des apprentissages pour consolider ce qui aurait été acquis précédemment, en se référant aux manuels et aux cahiers. Chaque enfant est invité à rester le plus possible éloigné des autres (de ses camarades comme de ses grands-parents) durant cette période de fermeture des écoles : assurément, ce temps calme est bénéfique pour se consacrer à la lecture d'ouvrages variés.

Les parents d'un enfant scolarisé dans une école seront informés par la directrice ou le directeur d'école du protocole de continuité pédagogique. Celui-ci s'assurera que l’enfant a accès à ses supports ordinaires d'enseignement, en s'appuyant si nécessaire sur la communication à distance (environnement numérique de travail (ENT), messagerie électronique) et, qu'il est en mesure de réaliser les devoirs et exercices requis pour les apprentissages.

En premier lieu, l'école assurera la communication des supports ordinaires d'apprentissage des enfants (livres et cahiers) en français et en mathématiques. La transmission de supports complémentaires afin de permettre aux enfants de s'investir dans un ou plusieurs petits projets (exposés, réalisations...). Un ou plusieurs livres issus de la bibliothèque d'école pourront compléter la dotation.
La transmission de la programmation des apprentissages fondamentaux pour la période considérée et de l'emploi du temps, afin de mettre en perspective ces supports.

Il est aussi possible que l'école fasse usage de la plateforme « Ma classe à la maison » proposée par le CNED. Ce dispositif permet d'accéder à des ressources pédagogiques (de la grande section jusqu'au CM2) et d'utiliser le service de classe virtuelle. Ce dernier contribue à maintenir une communication quotidienne entre l'enseignant de la classe et les enfants.
Si les parents n'accèdent pas aux ressources numériques (pas de connexions internet, pas d'ordinateur ou de tablette, etc), ils doivent contacter l'école de leur enfant qui leur proposera un accompagnement adapté à leur situation (photocopies, affichages des activités proposées par niveau, etc.).
 

Recommandations en fonction de l'âge de l’enfant

A l'école maternelle, la priorité est l'apprentissage du langage : des mots et des phrases sont découverts et utilisés chaque jour. Il s'agit de susciter la curiosité et le plaisir d'apprendre, au cours des activités de la vie quotidienne que les parents peuvent mener avec les enfants.

La construction du nombre est également importante, celle-ci peut être abordée grâce aux jeux de société. N'oublions pas que les jeunes enfants sont vite distraits. Il est conseillé de privilégier des temps courts où l’enfant sera réceptif. Au cycle 2 (CP, CE1 et CE2), la maîtrise de la langue française, est centrale. L'acquisition des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui) est la priorité. Il est donc important de proposer aux enfants un temps de lecture et de calcul quotidien. Les jeux de société sont là encore une source d'apprentissage ou d'entraînement.

Le cycle 3 (CM1 et CM2) est le cycle des approfondissements du lire, écrire, compter, respecter. Il est également important de proposer des temps de lecture, d'écriture et de calcul quotidiens. Ces activités d'apprentissage quotidien doivent pouvoir bénéficier de l'Internet. Ainsi, l'école pourra proposer aux parents un rendez-vous régulier en classe virtuelle. Des sites pédagogiques méritent d'être explorés avec les enfants.

Dans le second degré

En cas de fermeture de l'établissement, il convient de conserver un lien pédagogique entre les professeurs et les élèves, d'entretenir les connaissances déjà acquises tout en permettant l'acquisition de nouveaux savoirs.

- Pour les parents qui disposent d'une connexion internet : 
L'établissement s'appuiera prioritairement sur deux outils numériques qui lui permettent de s'assurer que les enfants ont accès aux supports de cours et qu'ils sont en mesure de réaliser les devoirs ou exercices requis pour leurs apprentissages :
L'ENT, Mon Bureau Numérique, permet d'utiliser différentes fonctionnalités pédagogiques, parmi lesquelles la messagerie, le cahier de textes, les ressources numériques, la collecte de travaux écrits ou oraux.

La plateforme de cours en ligne Moodle, accessible depuis l'ENT, permet de proposer des parcours d'apprentissage (ressources, documents, activités) alimentés par les professeurs. En cas de difficultés pour accéder à l'ENT, les parents sollicitent l'établissement de leur enfant. Si nécessaire, les établissements s'appuieront sur la plateforme dédiée du Centre National d'Enseignement à Distance (CNED), « Ma classe à la maison », qui propose des parcours pédagogiques.

- Si les parents n'accèdent pas aux ressources numériques (pas de connexions internet, pas d'ordinateur ou de tablette, etc), ils doiventcontacter l'établissement de leur enfant qui leur proposera un accompagnement adapté à leur situation (photocopies, affichages des activités proposées par niveau, etc.).
Pour les enfants, il est important de rappeler régulièrement les gestes barrières contre la propagation du virus pour eux et pour les autres, consultez les gestes barrière.

Personnels de l'Éducation nationale

Parallèlement aux publications sur le site académique et en intranet, dans ce contexte évolutif, les personnels de l’Éducation nationale sont invités à consulter leur boîte aux lettres professionnelle au moins une fois par jour.
Ils peuvent également prendre connaissance des outils mis à leur disposition par la délégation académique au numérique éducatif (DANE) pour assurer la continuité pédagogique.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société coronavirus/covid-19 santé