Coronavirus. Une journée de galère dans les grandes surfaces de Reims prises d’assaut par les clients

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurent Vilain
A Reims, les files d'attente dans les grandes surfaces
A Reims, les files d'attente dans les grandes surfaces © Xavier Claeys @FTV

A Reims, comme ailleurs, les clients se sont rués lundi 16 mars, vers les grandes surfaces craignant le confinement lié au covid-19. Les files d'attentes se sont multipliées à l'entrée des magasins. Des rayons entiers ont été vidés. Récit d'une longue et irréelle journée.

Des files d'attente à n'en plus en finir devant et dans les magasins, voilà l'image saisissante offerte à tous dans l'agglomération de Reims tout au long de cette journée de lundi 16 mars 2020. Dans la première de ces grandes surfaces à Cormontreuil, il est 10h et pas de cohue au tourniquet marquant l'entrée, mais dans les rayons dédiés à l'alimentation c'est l'embouteillage tout comme aux caisses, des rangées de caddies collés les uns aux autres. Les clients sont calmes, les hôtesses de caisses aussi. Ces dernières sont gantées mais pour les masques c'est une autre histoire. "Pour l'instant, on n'en a pas."

Plus de 3 heures de courses

L'horloge affiche 14h30 et les files d'attentes, dans cette autre grande enseigne de l'agglomération de Reims, affiche parfois facilement plus de 10 mètres. Ce client vient à peine de sortir, il est soulagé mais agacé "franchement c'est la galère, je suis rentré à 12h10 et il est 14h30". Quelques minutes plus tard une autre cliente, que nous rencontrons, vient de passer plus de 2 heures à attendre son tour à la caisse "je n'ai jamais vu cela". Dans les rayons c'est le vide "il n'y a plus de pâtes, de riz, plus d'oeufs et de papier de toilette."

 

L'agglomération de Reims se démarque par le nombre de mètres carrés de grandes surfaces par habitant, une densité parmi les plus fortes de France. Il y a beaucoup de grandes surfaces y compris dans la ville. Et le constat là aussi est le même avec des rayons vides dans l'alimentaire.

VIDÉO - rayons vides au supermarché à Reims
 
 

Des vigiles filtrent, trop de monde dans le magasin

Par endroit, même si les rayons sont vides, l'affluence reste importante. Dans certains supermarchés on a pu constater que le nombre de clients dépassait largement les 100 autorisés par le gouvernement. Alors les vigiles, postés à la porte d'entrée, régulent le flot incessant de personnes. Parfois ils ferment les accès "il faut attendre au moins une heure, il y a trop de monde à l'intérieur". Conséquence ils sont rapidement plusieurs dizaines à patienter à l'extérieur en plein après-midi.
 

 


Une journée compliquée qui peut se répéter en fonction de l'interprétation par la population de l'annonce du Président de la République d'un confinement plus strict. 


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.