Coronavirus : un photographe amateur immortalise son quartier pendant le confinement à Cormontreuil dans la Marne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aurore Trespeux .

À Cormontreuil, dans l’agglomération de Reims, un photographe amateur a décidé d’immortaliser le confinement et de partager ses clichés pour les années à venir.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

À la fin du confinement, Hervé Sage avait 150 photos d'habitants de Cormontreuil, dans la Marne, dans son appareil. Toute prises sur le vif, toutes prises dans le but de laisser un témoignage en image du confinement pendant le Covid-19. Depuis le chargé de communication et photographe amateur a fait du tri dans ses clichés mais en a gardé beaucoup.

"Je ne voulais pas rester dans l’immobilisme, je voulais que l’on garde un contact malgré tout avec les habitants de Cormontreuil et surtout, je voulais que l’on garde des souvenirs que l’on partagerait avec les générations futures. Tout ce que nous avons vécu n’est pas banal, loin de là. Il fallait en garder une trace. De part mon métier dans la communication, je connais beaucoup de photographes, je les ai vus travailler et je me suis dit que c’était le bon format pour le faire", raconte Hervé Sage.

Je voulais savoir comment ça se passait chez les gens !
- Hervé Sage
 

"J’ai d’abord été voir les commerçants, la boulangère, le boucher, puis je me suis rendu dans des zones commerciales plus grandes et j’ai toujours été bien reçu. J’ai commencé à photographier les clients aussi. Et j’ai eu l’idée d’étendre à la population dans son ensemble quand je faisais des photos devant Mondial Tissu, où les gens faisaient la queue sur 200 mètres à peu près. Je les voyais évoluer, respecter les distances de sécurité et les gestes barrière à l’extérieur, mais je voulais savoir comment ça se passait chez eux", poursuit le communicant.



D’abord, Hervé a été frappé chez son voisin pour le prendre sur le vif pendant qu’il jardinait, puis il a continué à faire le tour de son quartier avant d’étendre son périmètre. "J’ai toujours été bien reçu par les gens, j’ai seulement eu un refus de photos et les gens étaient dans une situation très particulière. J’ai ressenti une vraie envie de communiquer. C’était la petite pause dans le confinement qui permettait d’oublier un peu le Covid et de recréer du lien social. Ce qui me conforte dans mon idée, c’est que je n’ai toujours pas pu envoyer toutes les photos aux personnes qui ont accepté de poser et elles ne me les ont pas réclamées ! Elles ont vraiment fait ça à mon sens pour qu’on partage un moment ensemble à un instant précis", s’enthousiasme le photographe amateur.


Hervé Sage va continuer de trier et traiter ses photos, ce mardi 2 juin 2020, il a rencontré le maire de Cormontreuil pour lui proposer une exposition de ses clichés de la ville et appeler ses concitoyens plus de 6.300 habitants, à participer à l’exposition si eux aussi, ont fait des photos durant le confinement.

"Je trouve l'initiative intéressante pour une petite commune comme la nôtre, car elle va permettre à des jeunes générations plus tard de comprendre cette période. Ca va laisser un souvenir. En revanche, bien que je ne suis pas contre la mise en place d'une exposition, il faudrait trouver un moyen de garder ce souvenir de façon moins éphémère à mon sens. Pourquoi pas en éditant un petit livre avec ces clichés", confie Jean Marx, maire sans étiquette de Cormontreuil, dont le seul regret est de ne pas avoir vu les clichés d'Hervé Sage lors de leur rendez-vous. Le photographe amateur étant venu sans ses photos à leur entrevue. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité