Coronavirus : un premier mariage à Reims depuis le confinement, 101 reports depuis mi mars

La saison des mariages a été stoppée net par le confinement partout en France. A Reims, 101 cérémonies n'ont pas pu se tenir depuis mi mars. Le premier mariage a été célébré ce mercredi 3 juin en mairie. 

Le maire de Reims réélu, Arnaud Robinet, a célébré le premier mariage de sa nouvelle mandature et le premier mariage depuis le confinement ce 3 juin 2020.
Le maire de Reims réélu, Arnaud Robinet, a célébré le premier mariage de sa nouvelle mandature et le premier mariage depuis le confinement ce 3 juin 2020. © Ville de Reims
Ils avaient préparé la cérémonie de longue date, robe, costume, amis, famille, l'année 2020 devait être celle de leur union officielle, avec la bague au doigt. Combien de couples ont du revoir leur plan, annuler les cérémonies religieuses et civiles à cause du covid19 et du confinement ? Sans même parler de la soirée qui couronne en général cette journée mémorable. A Reims, 101 cérémonies civiles de mariage ont été reportées à cause du covid19. Conséquence de la pandémie. Elles n'ont pas pu se tenir en mairie depuis le 16 mars, la date du début du confinement.

Elizabeth Vasseur, adjointe au maire de Reims en charge de l'état civil en convient, la période est historique. Le premier mariage de la saison a eu lieu ce mercredi 3 juin 2020. Très attendu. Il a d'ailleurs été présidé par le maire tout juste réélu, en personne, Arnaud Robinet, masque sur le visage, à la différence des mariés qui n'en portaient pas. "On a attendu les mesures sanitaires du gouvernement, précise l'élue rémoise. On est autorisé à reprendre avec dix personnes par cérémonie grâce à un décret publié dimanche dernier. Un texte officiel qui assouplit les choses et préconise de respecter une distance d'un mètre dans la salle des mariages. Selon la configuration de la salle, donc on a établi une jauge à 20 personnes, on va peut être l’étendre", continue Elizabeth Vasseur. 
 

Sans mariages, plus de robes

Les couples ne sont pas les seuls à faire les frais de ces reports de mariage. Cette couturière installée à Verzy (Marne) par exemple, , qui adresse une "pensée particulière à mes petites mariées qui ont dû annuler leur mariage à cause de ce COVID19. Je pense fort à vous et je serais plus que présente à vos côtés..."
 Cette couturière marnaise a d'ailleurs profité de la période pour confectionner des masques au lieu de réaliser des robes de mariée. 
 

101 mariages décalés

Ce mercredi 3 juin, sous un beau soleil, les convives du premier mariage rémois post confinement étaient une vingtaine dans la vaste salle des mariages de l'Hôtel de Ville de Reims. "On a eu du coup des mariages décalés, 101 mariages n’ont pas pu avoir lieu entre 17 mars et le 2 juin, détaille l'adjointe au maire. Sur l’année 2019, on a recensé 529 mariages à Reims, donc c'est un pourcentage important, ils vont être décalés, le service rappelle les personnes à tour de rôle. Les couples qui devaient se marier n’ont pas tous pris leur décision aujourd’hui". L'incertitude plane encore sur le calendrier. La période des mariages devrait s'étendre. 

C’est une drôle de situation, chacun en convient. Du jamais vu, à l'image de la crise sanitaire. Pour l'instant 33 couples de Reims ont reporté leur union officielle entre juin et septembre. Neuf ont reporté entre octobre et décembre. Une date à laquelle peu de mariages ont lieu d’habitude. "Pour trouver une salle de réception derrière ce n’est pas simple", affirme l'élue. La logistique est aussi un souci. Les professionnels du mariage, traiteurs ou photographes sont eux aussi impactés. 
 

"Pour nous, explique l'élue, c’est un décalage, mais il faut aussi organiser la circulation à l’intérieur de la mairie. Il faut arriver à la salle et ensuite sortir et l’on s’attend à une forte période de mariages en septembre. Les gens qui n’ont pas répondu on va essayer de leur trouver des solutions. Les meilleures conditions possibles. Les gens sont finalement compréhensifs et même, certains acceptent les mariages en milieu de semaine. Comme aujourd’hui, mercredi 3 juin". 

Ce mercredi 3 juin au matin, à 11 heures, le maire de Reims a souhaité officier lui-même. Symboliquement. Il y avait de l’émotion, "pour un élu c’est important", résume Elizabeth Vasseur. C’était aussi le premier du mandat qui s'ouvre à peine. Ce samedi 6 juin, 12 mariages sont prévus à la mairie de Reims. Quatre le matin et huit l’après midi. Il devrait y en avoir beaucoup plus à cette période d'autant qu'à l'Hôtel de Ville de Reims, deux salles sont possibles. On compte en moyenne 15 minutes de cérémonie civile par mariage, un petit quart d'heure pour une longue aventure, qui cette année se mérite plus qu'avant. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter