Coupe du monde de rugby : revivez la folle soirée de la victoire des Bleus, "du monde partout, je n'ai jamais vu ça"

Au moins 2 000 personnes se sont réunies au complexe René-Tys de Reims pour suivre la victoire historique du XV de France face à la Nouvelle-Zélande en ouverture de la Coupe du monde de rugby ce 8 septembre. Retour sur cette soirée de folie.

Qui a dit que Reims n'était pas une terre de rugby ? Ce 8 septembre, plus de 2 000 personnes sont rassemblées à la salle René-Tys pour suivre l'ouverture du mondial dans une ambiance surchauffée. date

Il faut dire que l'affiche est alléchante. La France, qui accueille l'événement, affronte les légendaires All-blacks, triples champions du monde. Alors, qu'importe que ce match ne soit "qu'un" match d'ouverture sans grands enjeux pour la suite de la compétition, les gradins sont pleins : "On est content ! Ça montre que le rugby est de plus en plus important. J'espère qu'un jour, nous serons plus représentés que le foot", sourit un adhérent du Stade de Reims Rugby.

C'est le club de la ville qui a décidé d'organiser l'événement. Pour son président Nicolas Hivet, la Coupe du monde est aussi un formidable coup de projecteur : "On sent une montée en puissance de l'engouement autour de l'équipe de France et du rugby en général depuis quelques années. Aux entraînements, dès la rentrée, on a vu beaucoup de nouveaux arriver". Il espère une hausse des adhésions de 30 % d'ici la fin de la coupe du monde. 

"L'ambiance est géniale"

Pourtant, tout commence mal. Dans une salle chauffée à blanc depuis l'arrivée des premiers supporters à 19h, les Néo-Zélandais inscrivent un premier essai dès la deuxième minute de match. Mais pas de quoi entacher la confiance des supporters. "Ce n'est que le début, on est encore tranquille, on va les péter !" s'enthousiasme un spectateur.

Une affirmation prémonitoire. Au fur et à mesure, la France reprend l'avantage, et mène 9 à 8 à la mi-temps : "L'ambiance est géniale, digne du stade... et pourtant je vais souvent voir les matchs", se réjouit un supporter avec une perruque de coq sur la tête.

"Cette année c'est pour nous !"

Nouveau coup de froid en seconde mi-temps. La Nouvelle-Zélande repasse devant très tôt en inscrivant un deuxième essai. Mais, poussée par les 80 000 spectateurs et les millions de fans à travers l'hexagone, la France revient dans le match et prend le score. Un ultime essai inscrit en fin de match scelle la victoire des Bleus et fait exploser la salle de René-Tys. "C'est magnifique ! Cette année c'est pour nous ! Et vive les Bleus !", exulte un supporter en larmes.

Je n'ai jamais vu ça. Il y a un monde fou, tout est plein, il n'y a plus une place, c'est extraordinaire !

Une supportrice dans les gradins du complexe René-Tys

La fête s'est ensuite poursuivie dans le centre-ville. Les supporters ont fait chanter les klaxons. Et si les Bleus ont répondu présents sur le terrain, les supporters l'ont fait dans les tribunes : "Tout le monde dit que Reims n'est pas une ville de rugby ! On est en train de prouver le contraire !"