Donner son sang pour sauver des vies

Publié le Mis à jour le
Écrit par LG avec Clément Meunier
© Yves-Olivier Ebé / France 3 Champagne-Ardenne

Le don du sang est toujours aussi primordial. Comme pour une piqure de rappel, cette semaine nous le rappelle avec de nombreuses actions et d'animations et en point d'orgue la journée de mercredi prochain.

Que ce soit dans le monde, au niveau national ou local, le fait de donner son sang est toujours aussi primordial. Les français l'ont bien compris. 56% d'entre eux ont déjà donné, bien aidé par l'Etablissement Français du sang, référence au niveau mondial de par ses nombreux niveaux de sécurité et une volonté constante de subvenir à tous les besoins possibles.

128 sites de prélèvement permanent, dont celui accolé à hôpital de Reims permettent des dons réguliers. Des sites fixes bien sûr, mais également des collectes effectuées chaque semaine dans toute la France, pour être au plus près de potentiels donneurs. Chaque année, 10.000 nouveaux donneurs franchissent le pas. Notamment des jeunes, bien aidé par les campagnes relayées sur les réseaux sociaux.

Qui peut donner ?

Cliquez ici pour voir si vous êtes éligible au don du sang.


Voir notre reportage

durée de la vidéo: 02 min 13
Don du sang REIMS ©France 3 Champagne-Ardenne

 

Les conditions d’accès au don du sang sont fixées par l’arrêté interministériel du 5 avril 2016 remplaçant l’arrêté du 12 janvier 2009. À compter du 10 juillet 2016, le don de plasma est ouvert sans discrimination et le don du sang est possible en l’absence de relations sexuelles entre hommes dans les douze derniers mois. L’article L1211-6-1 al. 2 du Code de la santé publique dispose à cet égard que « Nul ne peut être exclu du don de sang en raison de son orientation sexuelle ».

SOS homophobie considère que cette avancée est insuffisante et réclame l’alignement des conditions du don, exclusif de toute discrimination. La notion de « population à risque » n’est pas pertinente et le critère retenu devrait être celui du « comportement à risque ».

Source : SOS homophobie

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.