• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Les forains bloquent le centre-ville de Reims et mettent la pression sur le maire

© Lionel Gonzalez - Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne
© Lionel Gonzalez - Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne

Ce mardi, très tôt le matin (3h30), les forains ont stationné leurs camions dans les rues du centre-ville de Reims. Ils réclament un autre emplacement que celui de la Chaussée Bocquaine (à côté du stade Auguste Delaune). Des opérations escargot sont organisées dans différents points de la ville.

Par Lionel Gonzalez

A Reims, la colère des forains gonfle à nouveau à une semaine de la Foire de Noël. Tôt ce mardi matin, ils ont occupé des rues du centre-ville (rue Buirette, bd Général Leclerc et à proximité des halles Boulingrin).

MAJ mercredi 28/11/2018
Depuis le milieu d'après-midi de mardi, le dialogue est rompu avec la municipalité de Reims. Pour continuer à se faire entendre, les forains organisent des opérations escargot aux différents points d'entrée de la ville ainsi que sur la voie urbaine de Reims. Ce qui provoque de très gros embouteillages.
Le représentant local des forains indique dans une interview donnée en direct dans notre JT de 12h, qu'ils allaient être rejoints par d'autres forains venus de la région parisienne et du nord de la France, en guise de soutien.

MAJ jeudi 29/11/2018
Des action sont organisée en fin d'après-midi à Reims et alentours. Des perturbations sont encore à prévoir sur les axes routiers tels que la traversée urbaine de Reims ou la D944 vers Châlons-en-Champagne.
Dans un communiqué, la Gauche Solidaire et Ecologistes demandent que soit "nommé un médiateur indépendant pour sortir de l'impasse".
Un peu plus tard en fin de journée, le maire de Reims, Arnaud Robinet revenait sur l'ensemble des démarches effectuées à propos de l'accueil des forains à Reims.

Aujourd'hui, certains forains veulent monter leur métier, ils m’en ont fait part.
D’autres, prophétisent que cela ne peut d’ores et déjà pas fonctionner.
Pour ma part, je me refuse à faire un pronostic mais je réitère ma proposition :
La foire de Noël commence le 1er décembre.
Les animations sont prêtes, la communication continue, les navettes feront le trajet, j’irai à l’inauguration avec l’ensemble de ma majorité municipale.
Mais je ne suis pas forain, la fête ne peut avoir lieu sans eux, j’espère qu’ils souhaitent autant que moi qu’elle se tienne.
- Arnaud Robinet, maire de Reims [extrait de son post Facebook] -

Ce mercredi, en périphérie de Reims les gilets jaunes et les forains ont manifesté leur colère ensemble

REIMS. Gilets jaunes et forains
Ce mercredi, en périphérie de Reims les gilets jaunes et les forains ont manifesté leur colère ensemble. En savoir plus ici : https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/marne/reims/voila-pour... 3 Champagne-Ardenne


Les gilets jaunes soutiennent les forains à Reims

--
Les forains refusent toujours de s'installer chaussée Bocquaine (près du Stade Auguste Delaune), lieu désigné par la mairie de Reims. Lieu de leur dernière présence l'été dernier. Un emplacement désastreux pour le commerce selon eux. D'autant plus qu'il leur avait été ordonné de fermer leurs attractions lors des journées de match lorsque le Stade de Reims recevra (soit 3 jours, dont deux WE, mercredi 5 décembre, samedi 15 et 22 décembre). Après une rencontre en marie, sur ce point, le sous-préfet "a ouvert la possibilité" de laisser la fête foraine ouverte les soirs de match.

Bloquer des lieux stratégiques

Leur souhait est de vouloir s’installer coûte que coûte en centre-ville, soit au Boulingrin soit sur les Basses-Promenades. Ils annoncent que s'ils ne sont pas entendus, ils pourront bloquer des endroits stratégiques du centre-ville de Reims avec leurs camions. Ils se disent déterminés.
Après la rencontre entre le maire de Reims Arnaud Robinet, le sous-préfet et des représentants des forains, la situation semble être au statut quo.
Il rappellera les efforts consentis par la Ville pour leur trouver des solutions d’emplacement.

Nous sommes dans une impasse car ils ne veulent pas m'entendre et campent sur leurs positions.
Arnaud Robinet - maire de Reims

© Joséphine Kloeckner / France 3 Champagne-Ardenne
© Joséphine Kloeckner / France 3 Champagne-Ardenne
Le maire leur a proposé de faire un bilan à la fin de la fête foraine "afin de travailler avec eux sur d'autres solutions d'accompagnement". Mais "aujourd'hui, une partie refuse et souhaite s'installer dans le centre-ville".

Grosse pagaille sur la traversée urbaine de Reims

Dans l'après-midi de mardi, les forains avaient décidés de déplacer leurs camions. Ils se sont organisés en cortège et se sont dirigés en opération escargot le long du boulevard Louis Roederer afin de rejoindre la bretelle d'accès à l'autoroute afin de rejoindre la traversée urbaine de Reims.

Mercredi matin des opérations similaires ont fortement perturbé la circulation, au rond-point de Prunay, sur la bretelle de Cormontreuil ainsi que sur la voie urbaine de Reims.

La voie Taittinger (traversée urbaine de Reims) - mardi 28/11/2018 - 17h00

© Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne
© Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne

Carte. Suivez l'évolution de la circulation en temps réel



 La Foire de Noël et de Rois est prévue du 1er décembre au 6 janvier (à partir de 14h30).

A lire aussi

Sur le même sujet

REIMS. Gilets jaunes et forains

Les + Lus