• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Fête foraine à Reims : la mairie envisage son déménagement

Le bras de fer des forains à Reims
La Ville propose de déplacer les manèges. Les forains s'y opposent.  - France 3 Champagne-Ardenne - Sophie Dumay/Xavier Claeys/Aurore Scherschell

Un bras de fer a commencé entre mairie et forains à Reims. La Ville propose de déplacer les manèges du haut des Promenades vers l'ancien site du Nautilud. Réponse claire des forains : "c'est l'hypercentre ou la fin de la fête !"

Par OM

Ils ont programmé une opération escargot ce jeudi entre le Parc des Expositions et les Promenades. A Reims, les Forains sont plutôt remontés depuis l'annonce de la mairie de déplacer la fête. La Ville leur a proposé de libérer le haut des Promenades pour un site laissé vacant par la destruction du Nautilud, l'ancien centre aquatique de Reims.

Officiellement, Arnaud Robinet, député-maire Les Républicains de Reims, défend l'idée d'une "fête foraine digne de ce nom... une vraie fête en centre ville". Et il est vrai que l'ancien Nautilud se situe en coeur de cité... près du Stade de Reims, entre le complexe René Tys et le parc Léo Lagrange. "L'objectif est de leur donner un espace d'environ 20 mille mètres carré en centre ville" : les forains en ont à peine 15 mille actuellement sur les Promenades. Certains avantages donc, mais les artisans digèrent mal d'être sacrifiés sur l'autel du projet de Reims Grand Centre.

Arnaud Robinet en effet avait fait campagne sur son idée de Central Park en hypercentre et il compte bien aller jusqu'au bout. Le déménagement des forains en est le préliminaire. La Ville veut transformer les Promenades en un "poumon vert", un lieu où se détendre... et la fête foraine, jugée trop bruyante, n'y aurait donc plus sa place. 

Un sujet délicat alors que la profession foraine traverse une crise sans précédent. Ces commerçants ne cessent de voir leur chiffre d'affaires baisser. De nombreuses pétitions circulent d'ailleurs sur internet pour défendre les foires menacées d'expulsion des centres villes un peu partout en France. Pour faire pression à Reims, une première action est donc envisagée ce jeudi matin dès 9 heures.

Pour comprendre les subtilités d'un monde en mutation, revoir ici le documentaire réalisé par Yvonne Debeaumarché pour France 3 Grand Est

 

A lire aussi

Sur le même sujet

REIMS. Gilets jaunes et forains

Les + Lus