Guerre en Ukraine : le Stade de Reims envoie un convoi humanitaire de neuf camions, ce lundi 14 mars

Un convoi humanitaire est parti de Bétheny (Marne), ce lundi 14 mars. Affrété par le Stade de Reims (SR), il est composé de neuf camions qui vont ravitailler l'Ukraine.

Neuf camions, c'est beaucoup. Cela représente plus précisément 800 m³ de produits de première nécessité qui vont bénéficier à la population ukrainienne, victime des privations dues à la guerre avec la Russie.

Ce convoi humanitaire est chargé de denrées non-périssables, de vêtements (neufs), de produits d'hygiène. Tout cela a été collecté par le Stade de Reims (SR). Ce dernier fait jouer Tanya Romanenko, née en 1990 à Odessa (ouest de l'Ukraine): elle se dit "extrêmement touchée par tout ça : les mots me manquent. Ça fait chaud au coeur." 

Le convoi humanitaire est parti du site logistique des transports Caillot. Il se situe à Bétheny (Marne, voir sur la carte ci-dessous).


À l'origine, il n'y avait qu'un camion de prévu (comme à Warcq (Ardennes)). Mais le club de football a été dépassé par la générosité collective. C'est donc pour ça qu'il y en a finalement neuf, fournis par d'autres transporteurs.



"C'est plein à ras-bord", a tenu à préciser Jean-Pierre Caillot, président du SR et dirigeant de la société de transports portant son nom. "Ça a été offert par le public, ainsi que par des clients de l'entreprise. c'est tout ce qu'il manque là-bas." (voir le départ dans la vidéo Facebook ci-dessous)



Les camions doivent arriver en Pologne le mercredi 16 mars, plus précisément à 30 kilomètres de la frontière ukrainienne. De là, ils seront répartis par une organisation caritative et bénéficieront aux populations qui en ont besoin. 


La guerre en Ukraine dure depuis le jeudi 24 février. En deux semaines, on aurait dénombré au moins 500 personnes tuées parmi la population civile, un chiffre sans doute bien plus élevé en réalité.