INSOLITE : après 162 séances du film Kaamelott, le Marnais Arnaud Klein a rencontré Alexandre Astier

Toujours à la poursuite du record du plus grand nombre de visionnages du même film au cinéma, avec Kaamelott, le Marnais Arnaud Klein fait encore parler de lui. Sur le plateau de l'émission Quotidien, il a rencontré Alexandre Astier, réalisateur et acteur principal de ce succès de l'été.

Pincez-le, mais il ne rêve pas ! Si on lui avait dit il y a un an qu’il serait invité de l'émission Quotidien aux côtés d’Alexandre Astier, réalisateur de "Kaamelott, premier volet" et parrain de la sixième saison de l'émission, Arnaud Klein n’en serait pas revenu…

Jeune marnais de 33 ans, monteur et youtubeur, Arnaud aimerait entrer dans le livre Guiness des Records en dépassant le nombre de séances vues pour un film, le record mondial à battre étant de 202 séances pour Avengers Endgame. Ce pari un peu fou lui a valu huit minutes d’entretien sur ce prestigieux plateau parisien, lundi 30 août 2021.

Il faut dire que Kaamelott, le film qu’il a choisi, plane au-dessus du box-office de l’été en France avec 2 millions et 400.000 entrées, devançant notamment l’autre succès, Fast and Furious 9.

 

Un défi un peu fou regardé avec bienveillance

Accueilli après une discussion entre Alexandre Astier et le présentateur Yann Barthès sur l’engouement pour l’univers de Kaamelott, Arnaud Klein est présenté comme l'un de ses fans. A l'écoute des explications du jeune homme, Alexandre Astier et Yann Barthès sont évidemment  plutôt amusés. Cependant, ''ils ont toujours conservé une grande bienveillance'', apprécie le jeune homme, parvenu de son côté à rester très à l’aise pendant cette émission. Pour Alexandre Astier, il n'a ''jamais été question de voir le film autant de fois qu'Arnaud mais son projet de record est 'plus sain que d'autres, par exemple avaler des hot dogs!''

Je suis moi-même incapable de voir mon film autant que lui, mais je trouve que c’est un projet de record beaucoup plus sain que d’autres. Par exemple, avaler des hot dogs !'

Alexandre Astier, réalisateur de Kaamelott

 


Et quand Yann Barthès s’inquiète de savoir si Arnaud s’autorise à s’assoupir de temps en temps pendant la séance, le candidat au record rappelle qu’il lui faut se filmer par trois fois aux mêmes moments, sans quoi les huissiers pourraient invalider le résultat. Preuve qu’il est attentif depuis des semaines, il répond sans faillir à un quizz sur Kaamelott de Yann Barthès (parmi les questions par exemple, combien de fois le duc d’Aquitaine, interprété par Alain Chabat, sourit-il ?).
 

Une expérience galvanisante

''C’est une expérience rapide mais très impressionnante, raconte Arnaud Klein au lendemain de cette interview. Comme j’étais censé être "une surprise" pour Alexandre Astier, je n’ai malheureusement pas pu le croiser dans les loges et échanger davantage mais j’ai bien vu qu’il suit mon projet sur Twitter car c’est lui qui a corrigé Yann Barthès sur l’objectif chiffré du record.

Cela m’a galvanisé et j’ai confiance, je crois qu’il viendra un jour voir le film avec moi comme il l’a écrit il y a quelques mois.''

Plutôt touche-à-tout de nature, Arnaud a notamment été coiffeur, infirmier et vendeur dans un magasin de jeux vidéos,  ce spectateur pour le moins tenace ne sait pas encore vraiment vers quoi il ira  après ce défi. ''J’aimerais continuer à faire des bêtises sur internet car je pense être un peu drôle'', ose- t-il.

Le premier week-end d’octobre, il est invité à Evry pour animer un stand à Ze Next Convention, autour de l’univers de la pop culture. Des acteurs de Kaamelott y seront également comme Caroline Pascal, première maîtresse du Roi Arthur.

En attendant, il continue à se rendre au cinéma l’Opéraims où il totalise 162 séances de visionnage. Un périple qu'il partage sur sa chaine Youtube ou son compte Twitter. ''A partir de mercredi, je ne pourrai plus voir que trois séances par jour au lieu de quatre, explique-t-il. Mais c’est déjà un bel exploit du directeur d’avoir préservé cette programmation face aux nombreux films qui arrivent comme Boite Noire ou Dune.'' 

A ce rythme, il espère atteindre son Graal, les 203 séances, autour de la mi-septembre… ou un tout petit peu plus tard, car il aimerait bien creuser l’écart, histoire d’éviter d’être détrôné trop rapidement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société loisirs sorties et loisirs cinéma culture