INSOLITE. En marchant ou en pétanque, le foot en folie de retour au parc de Champagne ce samedi 19 août

Publié le

Le district de la Marne de la Fédération française de football (FFF) organise sa deuxième édition de Foot en folie au parc de Champagne, à Reims (Marne). Elle a lieu ce samedi 19 août, de 10h00 à 17h30.

Ce samedi 19 août 2023, le football comme vous ne l'avez jamais vu s'invite au parc de Champagne de Reims (Marne). Des évènements s'y tiennent tout au long de l'été.

C'est le district de la Marne de la Fédération française de football (FFF) qui est à l'organisation de l'évènement, de 10h00 à 17h30. Trois disciplines sont proposées : le foot en marchant, le foot-pétanque, et le beach soccer (football de sable). 

France 3 Champagne-Ardenne a rencontré sur place René Molle, le président du district de football. "On essaie de développer ce qu'on appelle les pratiques diversifiées. Ce n'est pas du foot traditionnel en compétition. C'est assez doux, il n'y a pas de contact." Ici, c'est la dimension du loisir qui est prégnante. Huit disciplines existent au sein de ces pratiques

Les charmes du football sans courir (en marchant)

La deuxième édition de Foot en folie propose d'en découvrir trois, destinées en général à tous les publics. "Le foot en marchant, c'est notre objectif prioritaire. La cible, au moins sur cette discipline, qui est plutôt un sport santé, c'est les seniors [au sens général, pas que footballistique; ndlr]. À partir de 50 ans."

Mais tout le monde peut évidemment le pratiquer, et ce dès le plus jeune âge. "L'avantage particulier, c'est qu'on peut mettre hommes et femmes, et tous les âges ensemble." Il en est de même pour le foot-pétanque : c'est "convivial". A contrario, le beach soccer est plus physique : taper au ballon dans le sable, même sur un terrain trois fois réduit de taille, ça use un peu. 

"L'objectif de la FFF, c'est de faire revenir des gens qui sont un peu éloignés du football. Si on prend le foot en marchant, on se rend compte qu'on perd 90% de nos licenciés après 40 ans. On veut les faire revenir à travers une autre pratique, au travers de licences loisirs. Les faire revenir dans les clubs." 

Même sans inscription, il est possible de venir jeter un coup d'oeil... ou de pied. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité