Marne : des militaires de Chambéry blessés lors d'un accident de camion au camp de Mourmelon

Plus de peur que de mal ce dimanche 13 septembre en fin d'après-midi, sur le camp militaire de Mourmelon, dans la Marne. Des soldats du 13e Bataillon de chasseurs alpins de Chambéry ont été blessés lors d'un accident. 

Les troupes de l'armée de terre de Mourmelon en démonstration. (Archives)
Les troupes de l'armée de terre de Mourmelon en démonstration. (Archives) © Remi WAFFLART, MaxPPP
Un accident s'est produit ce dimanche 13 septembre en fin après-midi au sein du camp militaire de Mourmelon-le-grand (Marne). Confirmant une information de nos confrères de France Bleu Champagne-Ardenne. Il s'agit de militaires du 13e Bataillon de chasseurs alpins de Chambéry qui se trouvaient actuellement en manoeuvre (l'entraînement des soldats). Six militaires ont été blessés, selon nos informations, alors qu'ils se trouvaient à bord d'un camion de transport, qui aurait percuté un talus aux alentours de 19h. Cinq soldats sont "contusionés" suite à cet accident et un militaire a la jambe fracturée. L'unité concernée devrait donner plus de détails sur les circonstances précises de cet accident, dans les heures qui viennent. Plusieurs soldats auraient été projetés en dehors du véhicule. 

Le 13e bataillon de chasseurs alpins (communément appelé 13e BCA) est basé à Chambéry en Savoie. Il s'agit d'un bataillon d’infanterie de montagne. Ce bataillon est placé sous le commandement de la 27e brigade d’infanterie de montagne. Une unité composée d’environ 1.200 soldats entraînés pour des interventions dans le cadre d’un conflit régional ou majeur mais aussi des actions de rétablissement de la paix. Comme en Afghanistan, Côte d’Ivoire, Tchad, Mali, et pour porter secours à la population. 
 
Le camp militaire de Mourmelon, est situé près de Châlons-en-Champagne sur une surface de 10.000 hectares. Il est destiné aux manœuvres (entraînements), en particulier pour les unités de cavalerie, mais aussi pour le tir de munitions. Les unités militaires qui y séjournent profitent également du camp de Suippes tout proche pour réaliser des entraînements au tir. Des centaines de soldats français passent par les différents camps militaires de la région chaque année, avant de partir en opérations extérèrieures. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité faits divers