Miss France 2024 : voici pourquoi Noa Dutitre peut faire gagner la Champagne-Ardenne

L'élection de Miss France 2024 a lieu en cette soirée du samedi 16 décembre. Noa Dutitre, la Miss Champagne-Ardenne, a plusieurs atouts dans sa manche pour remporter la compétition.

C'est l'un des derniers temps forts de l'année 2023. Ce samedi 16 décembre, Miss France 2024 et ses dauphines seront élues à l'issue d'une longue compétition (diffusion à 21h05 sur TF1).

Parmi les participantes, Noa Dutitre, une étudiante en langues étrangères de 21 ans. La Miss Champagne-Ardenne a toutes ses chances de remporter le titre, même si elle ne part pas favorite.

Elle est cultivée

L'ajout récent d'un test de culture générale permet de diversifier les critères permettant à la future Miss France de remporter l'élection : dans ce concours de beauté, l'apparence n'est plus uniquement valorisée. Pour cette compétition, elle a terminé troisième du podium, pas bien loin de la Miss Alsace. Un tel score rend impensable son élimination au cours de la pré-sélection effectuée par le jury.

Elle est sportive

Noa Dutitre se veut cultivée, mais aussi sportive (c'est d'ailleurs la fille d'un célèbre footballeur, Jérôme Dutitre). Férue de tennis depuis l'âge de 6 ans, elle compte bien montrer qu'elle ne lâchera rien au cours de cette compétition. L'occasion au passage de saluer le Tennis Club de Reims, et de donner un peu de visibilité au Décathlon de Cormontreuil (Marne) et au Coq sportif de Troyes (Aube), chez qui elle se fournit (voir la publication Instagram ci-dessous).

Elle veut mettre en avant "la simplicité"

Parmi les valeurs auxquelles elle est attachée, Noa Dutitre confiait vouloir représenter les femmes de tous les jours. Lors de son interview à France 3 Champagne-Ardenne au mois d'octobre, elle confiait vouloir mettre en avant "le naturel et la simplicité". Voilà qui pourrait parler à pas mal de téléspectatrices (et téléspectateurs). 

Elle veut faire parler du lupus

Sensibilisée à la cause des maladies auto-immunes, qui gagnent en visibilité ces dernières années, Noa Dutitre a confié à L'Union vouloir faire parler du lupus. Cette maladie affecte notamment l'actrice Sharon Stone (et a causé ses fausses couches), le chanteur Seal (qui en garde des cicatrices très visibles au visage), ou encore Selena Gomez (qui a dû interrompre plusieurs tournées et être greffée d'un rein). Elle s'attaque à la peau, aux articulations, mais aussi à l'audition et au cœur. 

Elle vient du Nord et a la compétition dans le sang

Noa Dutitre est née à Dunkerque (Nord) et a déménagé à Reims avec sa famille. Sa maman, relevait L'Union, a elle-même participé au concours de beauté dans sa jeunesse (elle a été intronisée Miss Calais). Le Nord-Pas-de-Calais vote beaucoup (ce qui explique ses victoires quasiment d'affilée de 2015-2016 et 2018) et pourrait contribuer à la victoire de Miss Champagne-Ardenne.

Elle pourrait être la première à l'emporter 

La Champagne-Ardenne partage avec le Limousin et l'Auvergne (deux régions métropolitaines pas particulièrement peuplées, ce qui a une incidence sur la mécanique des votes) une triste distinction selon France Bleu : n'avoir jamais remporté la victoire depuis le lancement du concours en 1920. Alors statistiquement, il est possible que cela change cette année. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité