Péages urbains: Reims et Troyes concernés

Le gouvernement veut autoriser les péages aux entrées des villes de plus de 100 000 habitants en France. Entre 2 euros 50 et 5 euros. Une taxe qui pourrait être multipliée par 2, dans les agglomérations de plus de 500 000 habitants.
© Teddy Carruel/France 3 Champagne-Ardenne
Il s'agit pour l'instant que d'un avant- projet de loi d'orientation des mobilités qui vise à limiter la circulation automobile et à lutter contre la pollution. Une mesure qui existe dans plusieurs grandes villes européennes comme Londres, Stockholm ou encore Milan. 

Dans la région, seuls Troyes et Reims sont concernés. Pour la première, la municipalité ne s'est pas encore exprimée sur le sujet. Et pour la seconde, le maire de la ville assure que la mise en place d'un tel péage n'est pas d'actualité. 

"Mettre un péage urbain à Reims, c'est la mort du centre-ville et au delà, la mort de certains quartiers et certains faubourgs...", affirme Arnaud Robinet, maire de Reims.
Péages urbains

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes économie transports