Porter la barbe, c’est mode, swag ou tendance ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par LG avec Marie-Line Fournier
durée de la vidéo: 02 min 14
Avoir la barbe, c'est la mode ! ©France 3 Champagne-Ardenne

De 3 jours, longue ou sculptée, la barbe est tout sauf rasoir. Elle est même tendance. Ce phénomène de mode fait de plus en plus d'adeptes. Pour l'entretenir et en prendre soin, on se rend chez le barbier ou dans les magasins spécialisés.

Symbole de virilité, phénomène de mode, la barbe a de plus en plus d'adeptes. Le phénomène touche des hommes de plus en plus tôt. Il y a quelques années encore, la barbe était portée par des quadras ou des quinquagénaires. Aujourd'hui dès 18 ans on se rend chez le barbier ou dans les magasins spécialisés pour acquérir accessoires et produits d'entretien.

S'il on en croit les statistiques, 54 % des européens porteraient la barbe. Autant dire que la multiplication des salons de barbier n'est pas étonnante. Pour les professionnels de la coiffure, il est même devenu nécessaire d'offrir ce service à la clientèle masculine.

Chez Monsieur, un salon ouvert il y a deux ans à Reims, on recrute car la demande est bien là. Selon le type de barbe, il faut confier son visage aux mains des professionnels assez souvent. Rasage à l'ancienne, barbe sculptée ou taille courte, les clients ont le choix selon la forme de leur barbe. Pour entretenir leur barbe, certains n'hésitent pas à faire des kilomètres. On vient ici de Château-Thierry, Soissons ou Vitry-le-François. Les porteurs de barbe ont souvent besoin de conseils, surtout au début. Il faut aussi s'équiper en accessoires et produits divers. Le retour de la barbe a d'ailleurs fait revenir les Français sur ce marché longtemps dominé par les anglo-saxons.

A raison de 20 à 25 € pour les produits de soins, d'au moins 40 € pour une tondeuse et d'une séance chez le barbier de cinq à 26 €, ceux qui envisagent de laisser pousser leur barbe doivent le savoir que posséder une barbe, c'est aussi un budget.