PORTRAIT. De Palerme à Reims, rencontre avec Gisa Conti : "La pâtisserie, c'est un geste d'amour"

Gisa Conti est arrivée à Reims, depuis Palerme, il y a six ans. Dans ses valises : des recettes de pâtisserie, certaines inspirées des grands chefs qu'elle a côtoyés, d'autres de sa propre invention. Un point commun : son île de cœur, la Sicile, présente dans presque toutes ses pâtisseries.
A Reims, la pâtissière sicilienne Gisa Conti s'inspire de son île natale pour ses créations.
A Reims, la pâtissière sicilienne Gisa Conti s'inspire de son île natale pour ses créations. © Perrine Ketels / FTV

Sa pâtisserie, elle la fait avant tout pour pour les gens qu'elle aime. A Reims, la Sicilienne Gisa Conti conçoit ses gâteaux, biscuits et autres gourmandises comme un geste de générosité avant tout. "J'ai toujours adoré pâtisser, raconte-t-elle. Quand j'ai commencé, j'avais treize ans environ et nos amis venaient toujours chez moi parce qu'ils aimaient mes gâteaux et ça me rendait heureuse."

Depuis, Gisa Conti a bien grandi et elle tient sa propre boutique à Reims. Mais sa philosophie, elle, n'a pas changé.

Je crois que la pâtisserie est un geste d'amour. C'est offrir du bien-être et passer un bon moment avec ses proches.

Gisa Conti, pâtissière sicilienne

Un hommage à son père

Gisa Conti a ouvert sa boutique de pâtisserie dans le quartier de Clairmarais cet été, après s'être lancée sur internet quelques semaines avant le premier confinement début 2020. "Pas vraiment le meilleur moment", plaisante-t-elle.

Le nom de la boutique signifie "le coeur de Gisa" en italien, en hommage au père de la pâtissière.
Le nom de la boutique signifie "le coeur de Gisa" en italien, en hommage au père de la pâtissière. © Perrine Ketels / FTV

Son nom, "Kuro de Gisa" ("le cœur de Gisa" en italien), est un hommage à son père, décédé, qui l'appelait "kuro" dans son enfance. C'est pour lui qu'elle a commencé à se passionner pour la pâtisserie : "Enfant, lorsque mon père rentrait du travail, il demandait toujours à manger quelque chose de gourmand, alors j'ai commencé à faire des petits biscuits, avec de la pâte à tartiner, de la crème de café ou encore du cacao."

 

De Palerme à Reims

Gisa Conti a fait ses gammes sur son île natale, la Sicile. Dans un premier temps, elle s'est testée, a cherché la nouveauté, et a mis au défi sa créativité ; impossible de rester sur ses acquis : "Je veux expérimenter toujours, je n'aime pas faire la même chose."

Gisa Conti a également appris auprès de chefs pâtissiers à Palerme. Finalement, c'est son arrivée à Reims il y a six ans, après la mutation de son mari, qui lui a donné l'impulsion nécessaire pour se lancer.

Sur les réseaux sociaux, elle partage régulièrement ses créations :

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Gisa (@kurodegisa)

 

La Sicile version champenoise

La spécialité de Gisa Conti : le pistacchiosa, un gâteau à la frangipane et à la pistache. Il côtoie les canistrelli, les tiramisu ou encore la sbrisolona, une tarte originaire de Lombardie au goût de citron et de vanille.

Le pistacchiosa est la spécialité de Gisa Conti, pâtissière sicilienne à Reims.
Le pistacchiosa est la spécialité de Gisa Conti, pâtissière sicilienne à Reims. © Perrine Ketels / FTV

 

Gisa Conti a dû toutefois adapter toutes ces spécialités aux palais français.

En France, il y a beaucoup de beurre dans la pâtisserie, contrairement à l'Italie. Mais il y a surtout moins de sucre, alors qu'en Italie, il y en a beaucoup. J'ai dû changer toutes les recettes et réduire les quantités de sucre. De toute façon, quand c'est sucré, ça couvre le vrai goût.

Gisa Conti, pâtissière

Les recettes traditionnelles siciliennes, Gisa Conti les connaît par cœur. Pour se renouveler, elle suit les grands chefs pâtissiers italiens sur les réseaux sociaux.

Dans la boutique de Gisa Conti à Reims, uniquement des produits artisanaux, inspirés de la Sicile, et faits avec des produits typiques de l'Italie.
Dans la boutique de Gisa Conti à Reims, uniquement des produits artisanaux, inspirés de la Sicile, et faits avec des produits typiques de l'Italie. © Perrine Ketels / FTV

Dans sa boutique, elle s'est fixé une règle : ne proposer que des pâtisseries italiennes. Pour elle, ce serait un sacrilège de proposer un banal fondant au chocolat au client, venu découvrir les spécialités siciliennes.

C'est même "une question de respect" pour la pâtissière, soucieuse de rendre hommage à son île, elle qui est encore Sicilienne jusqu'au bout de la spatule.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cuisine culture gastronomie