Prélèvement à la source : une forte affluence au centre des impôts de Reims

Depuis le 1er janvier, les impôts sur le revenu sont désormais directement prélevés sur les fiches de paie. Une réforme qui inquiète les contribuables. A Reims, 700 personnes se sont rendus ce jeudi au centre des impôts, pour le premier jour d'ouverture au public de l'année.
Il fallait s'armer de patience ce jeudi matin pour voir un conseiller.
Il fallait s'armer de patience ce jeudi matin pour voir un conseiller. © Johanna Jacquot-Albrecht / France 3 Champagne-Ardenne
Dès 7h15, les premières personnes ont fait la queue ce jeudi 3 janvier devant le centre des impôts de Reims. Les portes n'ouvraient pourtant qu'à 8h30.  Avec l'entrée en vigueur ce 1er janvier du prélèvement à la source, les contribuables ne manquent pas de questions. Quand débutent les prélèvements ? Comment signaler un changement de situation ? Quand et comment va-t-on me rembourser ?
 
Toute la journée, le centre des impôts n'a pas désempli. Au total, 700 personnes ont été reçues ce jeudi à Reims. Pour faire face à cet afflux, tous les agents du centre ont été formés et mobilisés.
 

60 jours pour déclarer ses changements de situation

Les impôts sont désormais directement ponctionnés sur les fiches de paie, mais cela ne sera visible qu'à la fin du mois. Dans la Marne, seulement 3.000 foyers (moins d'1%) ont choisi d'avoir un "taux non personnalisé", le fameux "taux neutre" pour que l'employeur ne puisse pas connaître les revenus.

Principal changement, les contribuables devront désormais et impérativement déclarer les changements de situation (mariage, naissance ou départ en retraite) dans les 60 jours.

Prochaine échéance : le 15 janvier pour le versement de l'acompte des réductions et crédits d'impôts.


Plus d'informations sur le site internet des impôts ou par téléphone au 0 809 401 401.

 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
impôts économie finances