Reims, Charleville-Mézières… quelles aides pour l'achat d'un vélo (électrique) en 2023 ?

Avec le retour des beaux jours, vous envisagez peut-être de troquer la voiture pour le vélo. Certaines collectivités ont décidé de mettre en place des aides à l'achat. On vous détaille les conditions dans la Marne, les Ardennes, la Haute-Marne et l'Aube.

En 2022, un vélo sur quatre vendus en France était à assistance électrique. Vous hésitez peut-être à sauter le pas pour vous équiper et faire vos déplacements quotidiens en vélo. 

Avec un prix de vente moyen de 1 965 euros l'an dernier, les vélos à assistance électrique (VAE) représentent un investissement conséquent. Pour accompagner les habitants, plusieurs collectivités ont décidé d'aider l'achat des vélos électriques ou musculaires. On fait le point sur les dispositifs en vigueur en 2023 dans les départements de Champagne-Ardenne.

Ardennes

  • Ardenne Métropole

Les habitants d'Ardenne Métropole peuvent bénéficier d'une aide maximale de 300 euros. L'aide ne doit pas dépasser 40 % du prix du vélo et il faut qu'il soit assemblé en France. Pour une bicyclette assemblée ailleurs, l'aide est de 33 % du prix d'achat, avec un maximum de 200 euros.

Attention, contrairement aux aides mises en place les années précédentes, les vélos à assistance électrique ne sont plus éligibles à cette aide. Seuls les vélos classiques peuvent en bénéficier. Toutes les modalités sont consultables sur le site de la collectivité.

Les communes éligibles à cette aide sont : Aiglemont, Arreux, Bazeilles, Balan, Belval, Chalandry-Elaire, Charleville-Mézières, Cheveuges, Cliron, Damouzy, Daigny, Dom-Le-Mesnil, Donchery, Fagnon, Flize, Floing, Gernelle, Gespunsart, Givonne, Glaire, Hannogne-Saint-Martin, Haudrecy, Houldizy, Issancourt-et-Rumel, La Francheville, La Grandville, Les Ayvelles, Lumes, Montcy-Notre-Dame, Neufmanil, Nouvion sur Meuse, Noyers-Pont-Maugis, Nouzonville, Pouru-Aux-Bois, Pouru-Saint-Rémy, Prix-lès-Mézières, Saint-Aignan, Saint-Laurent, Saint-Menges, Sapogne-Feuchères, Sécheval, Sedan, Thelonne, Tournes, Villers-Semeuse, Ville-sur-Lumes, Vivier-au-Court, Vrigne-aux-Bois, Wadelincourt et Warcq.

Aube

  • Communauté de communes des Portes de Romilly-sur-Seine

Dans l'Aube, la communauté de communes des Portes de Romilly-sur-Seine a mis en place une aide de 100 euros pour l'achat d'un vélo électrique ou d'un vélo cargo électrique. 

La demande de subvention peut se faire en ligne ou à l'Hôtel communautaire, au plus tard dans les trois mois après l'achat, qui doit avoir été fait chez un professionnel installé dans la communauté de communes.

Les communes des Portes de Romilly-sur-Seine sont les suivantes : Crancey, Gélannes, Maizières-la-Grande-Paroisse, Pars-lès-Romilly, Romilly-sur-Seine et Saint-Hilaire-sous-Romilly.

Marne

  • Bétheny

Dans la Marne, la commune de Bétheny propose trois aides : 

  • 80 euros pour l'achat d'un vélo sans assistance électrique
  • 150 euros pour un VAE classique ou pliant
  • 250 euros pour un VAE cargo ou adapté

L'aide est plafonnée à 25 % du prix d'achat du vélo. L'achat doit se faire chez un professionnel du Grand Reims. Le vélo peut être neuf ou d'occasion. La demande de subvention peut notamment être faite en ligne.

  • Reims

La ville de Reims propose, elle aussi, plusieurs aides : 

  • 80 euros pour l'achat d'un vélo sans assistance électrique
  • 150 euros pour un VAE classique ou pliant
  • 250 euros pour un VAE cargo ou adapté

Les étudiants peuvent bénéficier d'un bonus de 10 euros pour un vélo musculaire et de 25 euros pour un VAE. L'aide de la ville est plafonnée à 50 % du prix d'achat pour un vélo classique et à 25 % pour un vélo électrique. La demande de subvention doit être faite en ligne.

  • Grand Reims

La communauté urbaine du Grand Reims a voté la mise en place d'une aide à l'achat d'un VAE. Celle-ci est cumulable avec les aides des mairies le cas échéant, comme à Bétheny ou à Reims.

Le montant de la subvention est fixé à : 

  • 300 euros pour un vélo à assistance électrique classique ou pliant
  • 500 euros pour un vélo cargo ou adapté

Les étudiants peuvent bénéficier d'un bonus de 50 euros. Là aussi, le montant de la subvention est plafonné à 25 % du prix d'achat. Le dossier de demande doit être rempli en ligne.

Les communes du Grand Reims sont les suivantes : Anthenay, Aougny, Arcis-le-Ponsart, Aubérive, Aubilly, Auménancourt, Baslieux-lès-Fismes, Bazancourt, Beaumont-sur-Vesle, Beine-Nauroy, Berméricourt, Berru, Bétheniville, Bétheny, Bezannes, Billy-le-Grand, Bligny, Bouilly, Bouleuse, Boult-sur-Suippe, Bourgogne-Fresne, Bouvancourt, Branscourt, Breuil-sur-Vesle, Brimont, Brouillet, Caurel, Cauroy-lès-Hermonville, Cernay-lès-Reims, Châlons-sur-Vesle, Chambrecy, Chamery, Champfleury, Champigny, Chaumuzy, Chenay, Chigny-les-Roses, Cormicy, Cormontreuil, Coulommes-la-Montagne, Courcelles-Sapicourt, Courcy, Courlandon, Courmas, Courtagnon, Courville, Crugny, Cuisles, Dontrien, Écueil, Époye, Faverolles-et-Coëmy, Fismes, Germigny, Gueux, Hermonville, Heutrégiville, Hourges, Isles-sur-Suippe, Janvry, Jonchery-sur-Vesle, Jonquery, Jouy-lès-Reims, Lagery, Lavannes, Lhéry, Loivre, Ludes, Magneux, Mailly-Champagne, Marfaux, Merfy, Méry-Prémecy, Les Mesneux, Montbré, Montigny-sur-Vesle, Mont-sur-Courville, Muizon, Nogent-l'Abbesse, Olizy, Ormes, Pargny-lès-Reims, Les Petites-Loges, Pévy, Poilly, Pomacle, Pontfaverger-Moronvilliers, Pouillon, Pourcy, Prosnes, Prouilly, Prunay, Puisieulx, Reims, Rilly-la-Montagne, Romain, Romigny, Rosnay, Sacy, Saint-Brice-Courcelles, Saint-Étienne-sur-Suippe, Saint-Euphraise-et-Clairizet, Saint-Gilles, Saint-Hilaire-le-Petit, Saint-Léonard, Saint-Martin-l'Heureux, Saint-Masmes, Saint-Souplet-sur-Py, Saint-Thierry, Sarcy, Savigny-sur-Ardres, Selles, Sept-Saulx, Sermiers, Serzy-et-Prin, Sillery, Taissy, Thil, Thillois, Val-de-Vesle, Tinqueux, Tramery, Trépail, Treslon, Trigny, Trois-Puits, Unchair, Vandeuil, Vaudemange, Vaudesincourt, Ventelay, Verzenay, Verzy, Ville-Dommange, Ville-en-Selve, Ville-en-Tardenois, Villers-Allerand, Villers-aux-Nœuds, Villers-Franqueux, Villers-Marmery, Vrigny, Warmeriville et Witry-lès-Reims.

Haute-Marne

  • Joinville

La ville de Joinville propose depuis 2021 une aide pour l'achat d'un vélo à assistance électrique d'un montant de 200 euros. Celle-ci a été reconduite par le conseil municipal à l'été 2022.

La commune de Langres avait souhaité mettre en place un dispositif similaire. Mais il a été retoqué par la préfecture, car la mairie n'avait pas la compétence mobilités. Celle-ci est du ressort du Pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) du Pays de Langres.

Région Grand Est

Le conseil régional du Grand Est avait mis en place en 2022 une aide de 200 euros pour l'achat d'un vélo à assistance électrique. Celle-ci n'est pour l'instant pas reconduite pour 2023.

Prime de l'État

Les foyers les plus modestes peuvent cumuler les aides des collectivités locales avec une prime versée par l'État. Son montant varie selon le revenu de la personne.

Pour un particulier avec un revenu par part fiscale inférieur ou égal à 6 358 euros, l'aide est de :

  • 150 euros maximum pour un vélo classique
  • 400 euros pour un vélo électrique

Avec un revenu inférieur ou égal à 14 089 euros par part fiscale, l'aide est de 300 euros maximum pour un VAE. Aucune aide n'est prévue pour un vélo classique. L'aide de l'État est plafonnée à 40 % du prix du vélo.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité