Reims : collision mortelle entre une trottinette et un tramway

La collision mortelle a eu lieu à l'angle de la rue Hourlier et de l'avenue de Laon à Reims. / © Paul-Antoine Boudet, France 3 Champagne-Ardenne
La collision mortelle a eu lieu à l'angle de la rue Hourlier et de l'avenue de Laon à Reims. / © Paul-Antoine Boudet, France 3 Champagne-Ardenne

Un homme sur une trottinette est mort ce jeudi matin 9 janvier à Reims. Un tramway l'a percuté avenue de Laon. Quatre autres personnes auraient été blessées lors de ce choc. 

Par Eric Normand

Les faits se sont produits un peu après 9h30 à Reims, à l'angle de la rue Hourlier et de l'avenue de Laon dans un secteur proche de la gare SNCF. Un homme de 24 ans est mort, il circulait sur une trottinette électrique. C'est alors qu'il a été percuté par un tramway.  Le trafic des tramway a été interrompu entre les promenades et le quartier de la Neuvillette. Il a repris vers 11h50. 

Une commerçante qui a été l'une des premières à alerter les pompiers, raconte le drame qui s'est déroulé à proximité de son salon de coiffure. "J'ai appelé les pompiers, après avoir entendu un choc très violent vers 9h 45. Un gros bruit, j’ai juste entendu le choc. On aurait cru que deux voitures se rentraient dedans. La personne en trottinette a été éjectée sur la route. Il gisait par terre, en sang. Les gens sont sortis des commerces, on a vite compris que c'était violent. Des gens l’ont tenu, l'ont calmé, lui ont mis des couvertures pour le protéger et lui rehausser la tête, avant l'arrivée rapide des secours. C'est très choquant, dit-elle très émue. Puis le corps est parti, on a compris,  on a vu le samu. Le chauffeur du tram a dû être choqué aussi, nous on est retourné". 
 

"Il y aura d'autres accidents ici"

Cette autre commerçante évoque un lieu de grande circulation. L'avenue de Laon est en effet traversée par le tramaway et une voie pour les voitures de chaque côté mais ne dispose pas de piste cyclable. "Les trottinettes sont nombreuses, explique Sophie, ça roule vite. Le monsieur sur la trottinette avait l’air chargé, il portait des sacs". 

Situés dans un autre commerce proche, les salariés étaient malheureusement aux premières loges. « On est encore choqué, et moi je suis énervée, » explique Cathy.

Des trottinettes et des vélos sur la voie du tramway, on en voit toute la journée. Des accidents, il y en aura d’autres. 
-Cathy, commerçante, avenue de Laon. 


« J’ai entendu l’alerte du conducteur du tramway, le dong … mais visiblement le jeune homme sur sa trottinette n’a pas entendu. Le tramway a freiné, cela a fait beaucoup de bruit, on a entendu un énorme crissement sur les rails. La trottinette a été traînée sur plusieurs mètres. Les secours sont arrivés très vite. »
 
Deux salariées du magasin situé juste en face du lieu de l'accident à Reims, très choquées par le drame. / © Marc Schmitt, France 3 Champagne-Ardenne
Deux salariées du magasin situé juste en face du lieu de l'accident à Reims, très choquées par le drame. / © Marc Schmitt, France 3 Champagne-Ardenne
 
Contacté, le procureur de la république de Reims, Mathieu Bourette précise "qu'en l'état, l'enquête met en évidence une percussion avec un piéton qui avait quitté sa trottinette et a traversé devant le tramway. Le jeune homme ne portait de pas de casque au moment du choc". 

Deuxième accident mortel de trottinette à Reims

Selon les pompiers de la Marne qui ont confirmé le décès du jeune homme, à la suite de ses blessures, quatre autres personnes seraient plus légèrement blessées à l'intérieur du tramway au moment du choc. 

Début septembre 2019, un autre accident mortel impliquant une trottinette électrique avait eu lieu à Reims. Une jeune femme avait été percutée par une voiture. Quand les secours étaient arrivés sur place, les écouteurs de la jeune femme diffusaient de la musique à un volume très élevé. Selon Matthieu Bourrette, procureur de la république, il s’agissait du premier accident mortel impliquant une trottinette électrique à Reims. Il dénonçait alors un flou juridique qui depuis a été comblé par une règlementation
 

Citura réagit

Le réseau tram bus de Reims, Citura, a réagi à l'accident précisant que "la conductrice du tramway, en état de choc, avait été très vite prise en charge par la direction de Transdev Reims." "Toutes les pensées de la direction et du personnel du réseau CITURA accompagnent les proches de la victime et toutes les personnes affectées par ce triste événement," ajoute le communiqué. Une enquête a été ouverte pour connaître les circonstances exactes du drame.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus