Reims : comment la communauté chinoise se prépare à fêter le Nouvel An, l'année du lapin d’eau

Publié le

Le dimanche 22 janvier 2023 marque le début des festivités qui accompagnent la célébration du Nouvel An chinois. C’est l’occasion pour l’association Art et Culture France-Chine installée à Reims de partager, et de faire connaître la culture chinoise à travers de nombreuses activités.

Depuis le 14 septembre dernier, l’association Art et Culture France-Chine a installé au 6 allée des Pervenches du Quartier du Chemin Vert, à Reims, l’Académie de l’Asie. À l’occasion du Nouvel An, ce local est décoré en rouge. Feng Shang, la présidente de l’association et les bénévoles, en rouge également, accueillent les visiteurs. Cette couleur est celle du Nouvel An. Elle symbolise chance et joie.

Cela fait quelques jours que les membres de l’association se préparent à accueillir tous ceux qui veulent découvrir la culture chinoise. La célébration du Nouvel An qui va se prolonger sur deux semaines est une occasion idéale pour se réunir et découvrir la calligraphie, le "JianZhi"ou découpage, mais aussi la fabrication de lampions.

La présidente de l’association, Feng Shang est connue à Reims où elle a déjà exposé ses photos. Arrivée en France en 2001 pour y faire ses études, elle œuvre à faire connaître sa culture. Après des études d’économie et de gestion, à Reims, elle est restée dans la Cité des Sacres où elle exerce comme photographe. 

Une communauté très ouverte

"Le lapin d’eau est signe d’une bonne année, synonyme de paix et de tranquillité, de sensibilité. On va profiter de ce Nouvel An pour rencontrer les gens, leur faire découvrir la culture chinoise. On veut de la convivialité. Notre objectif est de créer une compréhension entre les différentes cultures", indique-t-elle.

L’association est fréquentée par des Français, mais aussi des Japonais. La communauté chinoise de Reims se veut très ouverte. "Elle grandit de plus en plus. Elle compte des étudiants, mais aussi des commerçants venus de Paris, et qui trouvent à Reims une vie plus tranquille".

Apprendre le chinois

La célébration du Nouvel An chinois permet de faire découvrir aux Marnais le local où s’est installée l’association. C’est également l’occasion de faire connaître ses activités. Une fois par mois, les richesses de la cuisine chinoise y sont présentées, mais "sans vouloir en faire un business", précise Feng Shang.

"Art et Culture France-Chine dispense des cours de langue. On y enseigne le Mandarin. Six niveaux de langue peuvent y être acquis. Sur une année, 40 séances sont proposées au coût de 600€, soit 15€ pour chacune d’elles. Nous pouvons mettre en place des cours sur mesure", déclare Feng Shang.

"Nos cours intéressent ceux qui pratiquent la médecine chinoise et veulent en apprendre davantage. Nous pouvons répondre aux besoins d’entreprises comme les maisons de champagne qui souhaitent entrer sur le marché chinois. On cherche à travailler avec Pôle Emploi. En deux ou trois mois, un élève peut déjà communiquer en Mandarin", raconte la présidente de l’association.

Une célébration déjà en 2019

Pour l’année du cochon, en février 2019, un défilé du dragon et une danse des lions avaient animé la Place d’Erlon, au centre-ville de Reims. Le lendemain, c’est à la salle des fêtes de la mairie qu’avaient évolué des membres de la communauté en costumes traditionnels, accompagnés de chants. Un moment joyeux qui avait rassemblé un petit demi-millier de personnes.

Cette fois, priorité a été donnée aux ateliers d’initiation aux pratiques culturelles. Toutefois, puisqu'en Chine, les feux d’artifice illuminent le ciel à ce moment de l’année, à Reims, on a fait claquer quelques pétards, histoire de marquer ce moment festif, un peu comme là-bas. L’année du lapin d’eau se terminera le 9 février 2024.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité