Reims : Nicolas Sarkozy dédicace son livre "Promenades" et fait l'éloge de la "culture en période de crise"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Matthieu Mercier
Nicolas Sarkozy est arrivé vers 16h50 à Reims.
Nicolas Sarkozy est arrivé vers 16h50 à Reims. © N. M., France Télévisions

Nicolas Sarkozy est en dédicace à Reims, dans une librairie place d'Erlon, ce vendredi 22 octobre. Il a publié un livre intitulé "Promenades" dans lequel il fait l'éloge de la Culture.

L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy est de passage à Reims ce vendredi 22 octobre. Il est accueilli dans une librairie place d'Erlon, pour dédicacer son dernier livre, Promenades (éditions Herscher). dans cet ouvrage, il évoque sa passion pour l'art et la culture, selon lui "parent pauvre de la politique". Dans la cité des sacres, candidate au titre de capitale de la culture en 2028, ça ne pouvait pas mieux tomber. Qui plus est dans une ville où l'on votre traditionnellement à droite. 

L'homme politique est habitué à ce genre d'exercice. A Reims, on se souvient qu'il avait organisé en 2016 une séance de dédicaces pour son livre "la France pour la vie". Dans ce livre, précisent nos confrères de France Musique, Nicolas Sarkozy rappelle qu’il a "fait augmenter contre l’avis de Bercy le budget du ministère de la Culture. Il se félicite aussi d’avoir permis la construction de la Philharmonie de Paris, jugée trop couteuse par beaucoup au sein de son gouvernement. Tout comme il se réjouit d’avoir accompagné la construction du Mucem à Marseille". 

Cet après-midi, la foule des lecteurs est au rendez-vous. Une demie-heure avant le début de la dédicace prévue de 16h30 à 18h30, les admirateurs sont déjà là. Des barrières métalliques sont installées autour de l'entrée. Il est arrivé vers 16h50, avec quelques minutes de retard sur le programme, accompagné du maire de Reims, Arnaud Robinet, ex LR, désormais membre du parti Horizons, et proche d'Edouard Philippe. 

Premier dans la file des curieux et des fans, Ahmed Brahim, 20 ans, est venu en avance. "D’habitude il y a plus de monde. Il y a beaucoup de livres politiques qui sortent en ce moment et les affaires ne lui font pas de bien. Je suis un fanatique de Nicolas Sarkozy. C’est un plaisir de l’accueillir dans notre ville. Il représente le mec qui a réussit à monter les échelons. J’aime bien son côté battant, on le voit en ce moment malgré les affaires, j’aime bien la persévérance. J’ai toujours suivi son parcours de près comme de loin. Je ne sais pas pour qui je vais voter à la présidentielle. L’offre est intéressante, j’écouterai ce que dira Nicolas Sarkozy là-dessus".                                   

Interrogé sur sa venue à Reims, Nicolas Sarkozy a d'abord évoqué les raisons de cet ouvrage. "Il n’y a rien de plus important en période de crise que de défendre ce que les génies ont réalisé, à un moment ou tant de gens voudraient qu’on déteste notre langue, notre culture, nos valeurs, ça me semble important de parler du beau, de l’art, au coeur de mon engagement. La culture ne peut être victime de la crise".

Sur la candidature de Reims, au titre de capitale de la culture en 2028, il dit "soutenir la candidature de Reims et comprendre cet objectif. Cette ville a su concilier son identité et la modernité, ses racines et l’ouverture au monde, notamment par le champagne et le développement à l'international. Elle a su marier, identité et universalité". 

Enfin, sur le plan politique, il évoque ses liens avec le maire de Reims. "Moi je suis ami avec Arnaud, mon amitié ne dépend pas d’une adhésion. Il fait un excellent travail comme maire, après ce sont ses choix, j’ai les miens, ça n’empêche pas la très grande proximité affective". 

Pour Françoise, venue se faire dédicacer le livre, c'était une évidence : "Je le suis depuis des années, lorsqu'il était ministre sous Chirac, et sur internet également…Je le suivrai toujours". Louis Courchinoux 23 ans, est venu faire dédicacer un livre et le nouvel opus d'Asterix pour son père, lui aussi admirateur de Nicolas Sarkozy. Vient de s'inscrire aux Jeunes Républicains de la Marne. "En 2007 ça a été vraiment incroyable, malheureusement ça ne s'est pas reproduit en 2012. J'aime beaucoup les valeurs qu'il transmet, le patrimoine et la conservation des valeurs de la France" "On a une grosse restructuration à faire et on veut inculquer les valeurs que le président a pu nous communiquer"

Jean-François Ouane, le directeur de la librairie, explique que "c'est la mairie, Arnaud Robinet, qui nous a proposé de recevoir l'ancien président car il voulait un cadre historique et dans la plus grande librairie de Reims". "On a reçu mal d'écrivains assez connus mais c'est vrai que là ça dépasse un peu la capacité de la librairie" "On va essayer de voler un petit autographe avant qu'il s'en aille".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.