• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Reims : une quinzaine de salariés de Vranken-Pommery en grève

Reims, le 25 juin 2018 / © Sophie Dumay / France 3 Champagne-Ardenne
Reims, le 25 juin 2018 / © Sophie Dumay / France 3 Champagne-Ardenne

Ce lundi matin à Reims, une partie du personnel administratif de la maison de champagne Vranken Pommery était en grève. En cause : le montant de leur prime d'intéressement.

Par FM avec Sophie Dumay

Ils étaient une quinzaine de salariés mobilisés sur 90. Ce lundi à Reims, devant le domaine Vranken-Pommery, deuxième producteur de champagne de la région.
 

"On nous appelle les smicards du champagne"


Alors qu'un accord doit être trouvé avec la direction avant le 30 juin sur le montant de la prime d'intéressement, les salariés ont décidé de montrer leur colère.

Les salariés rémois s'estiment particulièrement mal lotis par rapport aux autres maisons de champagne, comme le revenique la délégué syndicale CGT, Virginie Lebonvallet :
"On nous appelle les smicards du champagne. Dans les autres maisons, la prime d'intéressement représente plusieurs mois de salaire alors que chez nous c'est peau de chagrin. La participation c'est 0, je suis ici depuis 15 ans et je n'ai rien reçu."
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus