Reims : une vente aux enchères exceptionnelle des œuvres de Paul Jouve, peintre animalier

Les prix se sont envolés ce dimanche 30 juin à la salle des ventes de Reims. Une vente exceptionnelle de 18 œuvres de Paul Jouve, le chef de file de la peinture animalière du XXème siècle.
 
L'un des chefs d'oeuvre de la collection Paul Jouve (1878-1973) s'est vendu à plus de 72 000 euros.
L'un des chefs d'oeuvre de la collection Paul Jouve (1878-1973) s'est vendu à plus de 72 000 euros. © Hicham Rami / France 3 Champagne-Ardenne
Beaucoup de public pour cette vente qui a vu littéralement les prix s'envoler. Certaines oeuvres ont atteint plus de 70.000 euros. Les œuvres de l'artiste Paul Jouve datent des années 1920 et 1930.

La fameuse panthère Shere Khan du Livre de la jungle qui a fait le succès de ce peintre art-déco, est partie à 72.000 euros. Les acheteurs ont surtout misés par téléphone ou sur internet. 
 
Les acheteurs font monter les enchères par téléphone.
Les acheteurs font monter les enchères par téléphone. © Hicham Rami / France 3 Champagne-Ardenne

Les prix s'envolent

51.000 euros pour la représentation d'un tigre ou encore une épreuve lithographique de 1920 estimée à 25.000 euros. Voilà qui témoigne du caractère unique de cette vente. Soit au total 18 oeuvres de Paul Jouve symbole de la peinture animalière du XXème siècle, particularité elles ont été achetées directement à la famille.
 
© Hicham Rami / France 3 Champagne-Ardenne
 

Paul Jouve peint comme un sculpteur. Ce ne sont pas les aplats classiques des animaliers. Les œuvres sont peintes en relief, vu du dessous, c'est pour cela que vous avez cette impression de hauteur dans les œuvres de Jouve.
- Pierre-Pascal Guizzetti, commissaire-priseur

Une vente d'exception

Certains acheteurs viennent spécialement de Paris. L'un d'entre eux s'est porté acquéreur de cinq toiles du maître. Un amateur qui voue une véritable admiration à Paul Jouve depuis bien des années.

Le prix de certaines œuvres dépassera largement les estimations d'origine. La salle des ventes de Reims a rarement l'occasion d'accueillir des ventes d'une telle exception. Le public présent n'a pas boudé son plaisir.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture peinture art