Un soleil monumental exposé sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Reims : "l'art doit sortir dans la rue"

Publié le
Écrit par Edwige Reaux

Un artiste bordelais, Arnaud Lapierre, connu pour son sapin en verre, a installé une œuvre monumentale devant la mairie de Reims (Marne). Ce soleil d'automne géant représente à la fois les bulles de champagne et les grappes de raisin. Une création exposée au grand public jusqu'au 9 novembre.

Avec un diamètre de 5,50 mètres et une hauteur d'un peu plus de six mètres, "Rise" attire le regard des curieux qui passent devant l'Hôtel de Ville de Reims, ce mercredi 20 septembre 2023. Il faut dire que par ce bel après-midi ensoleillé, l'œuvre brille de mille reflets. "Rise" comme le lever de soleil, c'est ce qu'a voulu montrer Arnaud Lapierre, l'artiste à qui l'on doit cette œuvre monumentale, créée en collaboration avec la maison Rare Champagne. 

L'installation en forme de soleil sera inaugurée le jour de l'équinoxe d'automne, le 21 septembre 2023. Tout un symbole pour ce disque solaire géant, composé de 200  bulles réfléchissantes orientées différemment. Chaque miroir offre donc une vision, une lumière différente, ce qui en fait "une œuvre immersive" pour Arnaud Lapierre.

"Quand on s'approche, on peut facilement plonger dedans. On est interpellé, cela suscite de la curiosité et c'est ce que je recherche" lance le designer. "Il faut que l'art sorte des musées, sorte dans la rue" poursuit l'artiste. Cette œuvre, il l'a voulue ludique et photogénique, pour que le public se l'approprie. "Elle ne m'appartient plus, elle appartient aux gens qui passent devant et qui se prennent en photo!" s'amuse-t-il.

"Certains se prennent en selfie devant, quand d'autres photographient des détails architecturaux." Certains posent leurs yeux sur les câbles qui maintiennent l'œuvre des aléas du climat, ou sur les tubes en échafaudage, tout est visible. Arnaud Lapierre a souhaité "ne rien cacher, pour démystifier l'art".

"Rise ne m'appartient plus, elle appartient aux gens qui passent devant et qui se prennent en photo!"

Arnaud Lapierre, artiste et designer

Son œuvre éphémère, Arnaud Lapierre l'a voulue durable, sans mauvais jeu de mots. Elle est fabriquée en panneaux d'aluminium légers, pour faciliter son transport jusqu'à la ville des Sacres. "Rise" a d'abord été exposé tout l'été dans les jardins d'un hôtel de luxe parisien. L'aluminium a été choisi aussi parce que c'est une matière recyclable, même si "Rise n'est pas destinée à être démontée une nouvelle fois.  Toujours est-il que la structure est assez légère, pour une œuvre de cette envergure. Elle a nécessité "moins de matériaux, moins de consommation d'énergie et moins de temps de construction" explique-t-il.

Il ne s'agit pas d'écologie, il n'aime pas ce terme. Mais plutôt de "montrer qu'on peut produire en cherchant à réduire au maximum son empreinte carbone". Il a ainsi utilisé des tubes récupérés auprès de chantiers, pour sa structure. Cette philosophie, on la retrouve dans tout son travail. Même quand il a créé son sapin de verre pour la ville de Bordeaux, il a cherché à rendre son arbre le plus vertueux possible. Il regrette la polémique provoquée par son installation bordelaise, "qui n'a rien à voir avec l'art".

"Je veux montrer qu'on peut produire en cherchant à réduire au maximum son empreinte carbone".

Arnaud Lapierre, artiste

Le quadragénaire voulait "montrer que le réel peut-être différent, que même dans son quotidien, si on prend le temps de regarder, on peut voir les choses différemment" a semble-t-il réussi son pari, si l'on en croit les sourires des passants devant "Rise". L'œuvre festive, comme le champagne, rayonnera devant l'Hôtel de Ville de Reims jusqu'au 9 novembre prochain. Avant d'être installée dans les jardins des maisons Rare Champagne et Piper-Heidsick à Reims.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité