Marne : acteurs d'un jour pour soutenir leur cinéma de Vitry-le-François

Un groupe d'entrepreneurs de Vitry-le-François, dans la Marne, se sont mis en scène sur des affiches placardées sur la devanture du cinéma Pierre Brasseur. Une manière de mettre en lumière l'établissement qui a souffert de plus de six mois de fermeture à cause de la crise sanitaire. 

Les commerçants de Vitry-le-François s'affichent sur la façade du cinéma pour soutenir le lieu, fermé depuis plus de six mois
Les commerçants de Vitry-le-François s'affichent sur la façade du cinéma pour soutenir le lieu, fermé depuis plus de six mois © Perrine Ketels / FTV

De nouvelles affiches sur la devanture du cinéma Pierre Brasseur de Vitry-le-François : cela n’était pas arrivé depuis la fermeture de l’établissement il y a six mois. Cette fois pourtant, ce ne sont pas des photos d'acteurs qui ornent la façade mais des clichés des commerçants du coin. Une opération à l’initiative du BNI Vitry-Salamandre, un groupe d’entrepreneurs.

 

 

À travers cette campagne d’affichage, ils souhaitent soutenir le cinéma local. “On a lancé l'idée vendredi dernier et ça nous a ensuite pris une grosse semaine pour tout mettre en place, notamment les slogans, les photos et le graphisme", détaille Cyril Douillet, vigneron à Vitry-en-Perthois, l’un des initiateurs du projet. Les trente membres du réseau, se sont prêtés au jeu. Ils ont pris la pose dans des scènes qui font écho à des films cultes : Men in Black, Mortal Combat, ou encore Edward aux mains d’argent.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Romu (@romu_alddd)

 

“Le concept, c’était de faire une référence au cinéma, soit avec un titre précis, soit avec un métier du cinéma mais aussi de représenter notre profession”, raconte Romuald Ronfard, membre du BNI. Ce fournisseur d’équipement individuel, également à la tête d’une agence de communication, s’est mis dans la peau de l’un des héros de Mortal Combat.  

 

"Quand le dernier jour vient et qu'on éteint tout, ça fait bizarre"

Le cinéma Pierre Brasseur est un lieu très apprécié des habitants de Vitry-le-François. En 2019, ses trois salles enregistraient même un record de fréquentation avant une année 2020 faite de fermetures successives à cause de la crise sanitaire. En-dessous des affiches du BNI Vitry Salamandre, des messages de soutien imprimés sur des papiers colorés égayent les murs. 

“C’est notre petit cinéma à nous. Je passe souvent devant et je voyais déjà que les enfants étaient solidaires, ils avaient fait des images.”

Cyril Douillet, vigneron, membre du BNI Vitry-Salamandre

Une mobilisation qui a inspiré les commerçants du BNI Vitry-Salamendre pour leur campagne d’affichage : “Je me suis dit qu’on pourrait nous aussi faire quelque chose et aider notre cinéma pour que ça se relance. C’est comme cela qu’est née l’idée de nos photos de commerçants”, poursuit Cyril Douillet, président du groupe BNI-Salamandre.

Un coup de pouce qui redonne le sourire à la gérante du lieu. “Ça fait chaud au coeur. Et puis, c’était surtout la grosse surprise parce que moi, je ne m’attendais pas du tout à ça”, détaille Christa Lamm, à la tête de l’établissement depuis plus de vingt ans.

 

Christa Lamm, à la tête du cinéma de Vitry depuis plus de 20 ans, n'avait jamais vécu une fermeture aussi longue
Christa Lamm, à la tête du cinéma de Vitry depuis plus de 20 ans, n'avait jamais vécu une fermeture aussi longue © Perrine Ketels / FTV

 

Elle n’a pas pu accueillir de clients depuis le 30 octobre dernier et la fermeture de tous les cinémas. “Quand le dernier jour vient et qu’on éteint tout, ça fait bizarre. C’est une émotion qu’on n'a jamais ressentie et ça rend vraiment triste”, se remémore-t-elle. Un mauvais souvenir qu’elle espère bientôt laisser derrière elle : le gouvernement a annoncé que les salles de cinéma pourraient rouvrir le 19 mai prochain

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture covid-19 santé société solidarité