Marne : ils cachaient 63 Kg de tabac en voiture, achetés au Luxembourg, pour un montant de 28 000 euros

Samedi 12 décembre, deux hommes ont été interpellés dans la Marne alors qu'ils transportaient illégalement 63Kg de tabac, qu'ils venaient d'acheter au Luxembourg. 

63kg de tabac ont été saisis à Sommesous samedi 12 décembre
63kg de tabac ont été saisis à Sommesous samedi 12 décembre © gendarmerie nationale

Les gendarmes de Vitry-le François (Marne) ont eu une "bonne surprise", ce samedi 12 décembre, lorsque leurs collègues de la Douane de Reims ont toqué à leur porte à 7h du matin. "Ils effectuaient des contrôles routiers dans notre secteur à Sommesous, lorsqu'ils ont arrêté un véhicule avec 63kg de tabac, explique le commandant Pascal Roméo, chef d'escadron de la gendarmerie de Vitry-le-François. Dans la voiture, deux hommes de 41 ans et 45 ans sans lien de parenté, tous deux originaires de Normandie, qui tentaient de cacher dans leur véhicule 63kg de tabac dont 19kg de paquets de cigarettes, soit une valeur marchande de 28 000€. 

 

Le hasard fait parfois bien les choses

"C'est une belle prise, le traffic de tabac est très courant mais les contrôles libres et aléatoires que nous effectuons, tout comme les douaniers ne permettent pas toujours de tomber sur une cargaison de contrebande " s'exclame le Commandant Roméo. Les douaniers qui les ont appréhendé, ont donc remis les deux hommes ainsi que leur cargaison aux gendarmes marnais. "Une fois leurs procédures financières et fiscales terminées, la justice prend le relais" précise le chef d'escadron. 

"Les hommes interpellés sont à priori inconnus des services de police, ils ont acheté ce tabac au Luxembourg, ils espéraient le revendre dans leur ville d'origine, Alençon " poursuit le commandant Pascal Roméo. Mais finalement leur périple s'arrêtera à Sommesous (Marne). Les gendarmes de Vitry-le-François ont ouvert une procédure à l’encontre de deux automobilistes pour détention de tabac manufacturé sans document justificatif régulier. Le Procureur de la République de Châlons-en-Champagne a été saisi. 

L'un des deux protagonistes devrait être entendu par le tribunal correctionel de Châlons-en-Champagne courant avril 2021. La marchandise a quant à elle été détruite. L'histoire ne dit pas s'ils ont été amendés également pour avoir franchi la distance de 20km en plein confinement. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société douanes