Marne. À Vitry-le-François, une application mobile pour localiser les tombes de poilus

© Juliette Poirier/France 3 Champagne-Ardenne
© Juliette Poirier/France 3 Champagne-Ardenne

À Vitry-le-François (Marne), il est désormais possible d'obtenir des informations sur un soldat français en visitant sa sépulture. Lancée en 2016, l'application mobile "MémoiredHomme" représente pour l'association qui l'a créée, Souvenir Français, une occasion de pérenniser la mémoire des poilus.

Par V.P. avec Nicole Fachet

Avec les commémorations du 11 novembre, le cimetière du Midi de Vitry-le-François (Marne) prend des airs de musée interactif. Dans les allées, le directeur de cabinet du maire de la ville teste l'application mobile "MémoiredHomme", qui permet d'obtenir des informations sur les sépultures de soldats tombés notamment pendant la Grande guerre.
 
"Avec mon téléphone, je télécharge l'application "MémoiredHomme", démontre Jean-François Thomas. Je suis géolocalisé au cimetière de Vitry-le-François et je peux aller chercher les tombes des morts pour la France, pour avoir des renseignements sur leurs vies et connaître les conditions dans lesquelles ils sont morts." Des photos et des biographies apparaissent ainsi à l'écran.


Une mémoire en péril

L'application a été lancée en mai 2016 par l'association Souvenir Français. Ce système de géolocalisation original lui permet d'appuyer la campagne de sauvegarde et de valorisation des tombes des "morts pour la France". Car sur le million et demi de pertes militaires essuyé par la France durant la Grande Guerre, les corps de 250 000 militaires furent restitués à leurs familles. Et ces concessions civiles arrivent aujourd'hui à expiration.
 
"Aujourd'hui, on assiste à des relèves de corps, donc on fait disparaître la trace des morts pour la France dans les cimetières civils," observe Jean-Pierre Bouquet, le maire de Vitry-le-François. L'opération de sauvegarde vise ainsi à rétablir une égalité entre ces dépouilles identifiées rapatriées par les familles, et celles reposant dans les nécropoles nationales.


Une collecte titanesque

L'application, calquée sur une base de données constituée par le Ministère des Armées, relève d'un travail titanesque. Les bénévoles de Souvenir Français, comme Gérald Gaillet, ont multiplié les visites à l'État civil et parfois repris une par une les allées des cimetières pour collecter les informations réunies dans MémoiredHomme. Le travail, débuté au printemps 2016 lors du lancement de l'application, est toujours en cours.
 
Le souvenir Français a déjà identifié 25 tombes au cimetière du Midi, dont deux généraux de l'Empire. Quatre-vingts tombes de soldats de la Seconde Guerre mondiale doivent encore être répertoriées.



►Notre reportage à Vitry-le-François (Marne)
Marne. À Vitry-le-François, une application mobile pour localiser les tombes de poilus
Intervenants : Jean-François Thomas, directeur de cabinet du maire de Vitry-le-François (Marne); Jean-Pierre Bouquet, maire PS de Vitry-le-François; Gérald Gaillet, membre de l'association Souvenir français. - France 3 Champagne-Ardenne - Reportage : Nicole Fachet et Juliette Poirier. Montage : Catherine Ripert-Giberot.


Sur le même sujet

EDE : la Police Nationale recrute (rep)

Près de chez vous

Les + Lus