Une météorite découverte dans les Ardennes adjugée à 51 000 euros aux enchères

L'objet extraterrestre a été découvert le 23 juin 2010 par un orpailleur du Gard, épaulé par un agriculteur ardennais, qui l'a déterré en pleine forêt de Mont-Dieu. / © Alain Jocard / AFP
L'objet extraterrestre a été découvert le 23 juin 2010 par un orpailleur du Gard, épaulé par un agriculteur ardennais, qui l'a déterré en pleine forêt de Mont-Dieu. / © Alain Jocard / AFP

Ce lundi, une météorite découverte en 2010 dans la forêt du Mont-Dieu (Ardennes) a été adjugée à 51 000 euros lors d'une vente aux enchères, à Paris. Néanmoins, son propriétaire a refusé de la céder, considérant ce prix trop en deçà de ses estimations.

Par D.C.

Poids : 364 kilos. Âge : 4,65 milliards d’années. Composition : fer, sulfure et nickel. Origine : extraterrestre. Voilà la carte d'identité de la quatrième plus grosse météorite jamais trouvée en France. Aujourd'hui, seule sa valeur marchande demeure inconnue. Le mystère aurait dû étre levé ce lundi, à la faveur d'une vente aux enchères organisée par la maison Drouot, à Paris. Toutefois, adjugée durant l'après-midi à 51 000 euros, elle restera pour l'instant entre les mains de son propriétaire, qui estime son prix à plus de 100 000 euros.

L'histoire de cet objet extraterrestre n'en est décidemment pas à ses premiers rebondissements. C'est dans la commune de Mont-Dieu (Ardennes) qu'il est découvert le 23 juin 2010. Un orpailleur originaire du Gard, épaulé par un agriculteur du village, le déterre en pleine forêt. Une bataille juridique éclate alors entre l'homme et l'État, propriétaire du terrain, pour déterminer à qui appartient la météorite.
 

Une tranche de météorite "auboise" vendue 28 000 euros


En 2014, la décision tombe : elle revient à l'orpailleur, à qui elle doit être restituer. Jusqu'à cette date, elle était exposée au Musée des minéraux et fossiles de Bogny-sur-Meuse. Quant à l'agriculteur local, il a toujours milité pour qu'elle reste dans les Ardennes.

Un lot réunissant plusieurs tranches de météorites, dont une trouvée en 1968 à Saint-Aubin (Aube), a quant à lui trouvé preneur : il a été vendu 28 000 euros, alors que son prix était n'était estimé qu'à 500 euros. La maison parisienne Drouot organisait ce lundi cette vente aux enchères, intitulée « Météorites, aérospatiale », à l'occasion du cinquantième anniversaire de la mission Apollo 11 et des premiers pas sur la Lune.

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus