FVM Villers-la-Montagne : l'inquiétude des salariés

Publié le Mis à jour le

Depuis le 1er décembre 2015, la fonderie d'aluminium FVM, spécialisée dans la fabrication des moteurs automobiles est en redressement judiciaire et cherche un repreneur. Une réunion s'est déroulée mardi 12 janvier 2016.

La fonderie d'aluminium FVM, ancienne filiale du groupe automobile PSA, implantée dans le Pays-Haut Meurthe-et-Mosellan à Villers-la-Montagne, a été placée en redressement judiciaire à sa demande le 1er décembre 2015. Une situation évoquée lors d'une assemblée générale qui a rassemblé nombre des 250 salariés du site lorrain mardi 12 janvier 2016.

Le redressement d'une durée de six mois, renouvelable une fois a été acté par le tribunal de commerce de Paris. Il devrait permettre, selon la direction générale du Groupe industriel Arche, "de trouver des solutions pour atteindre les équilibres financiers nécessaires à la pérennisation du site".

Pour les salariés, il s'agit surtout d'obtenir des garanties sur l'avenir d'une structure qui a connu de nombreux rebondissements économiques et dont l'activité tourne correctement. Toutefois la lente dégradation de l'outil de production les inquiète, autant que les problèmes de trésorerie et alors que le groupe Arche possède deux autres fonderies.

Le reportage d'Emmanuel Bouard et François Bobet :
durée de la vidéo: 01 min 36
Villers-la-Montagne : l'inquiétude des salariés de FVM ©France 3 Lorraine
Localisation du site :


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité