Meurthe-et-Moselle : un corps démembré découvert à Mont-Saint-Martin, "une jeune femme pour le moment non-identifiée"

Macabre découverte à Mont-Saint-Martin, près de Longwy (Meurthe-et-Moselle). Le corps mutilé d'une femme a été retrouvé par un passant ce lundi 19 septembre en début d'après-midi. Elle a été décapitée et démembrée.

Un corps mutilé a été découvert ce lundi 19 septembre à proximité de l'hôtel de ville de Mont-Saint-Martin, près de Longwy en Meurthe-et-Moselle. La commune de Mont-Saint-Martin est située à la frontière avec la Belgique et le Luxembourg. Il s'agit du corps d'une femme, dont l'âge n'est pas encore connu. "Nous sommes en présence d’une femme non identifiée pour le moment, relativement jeune, sans pouvoir être plus précis en l’état" explique François Pérain, procureur de la République de Nancy.

"Un corps démembré, sans tête et dénudé, a été trouvé en début d'après-midi par un passant aux abords d'un bâtiment désaffecté, en ZUP (zone à urbaniser en priorité, ndlr) de Mont-Saint-Martin", a détaillé le procureur de la République adjoint, Stéphane Javet.

C'est une affaire clairement criminelle

Catherine Galen, procureure de la République de Val-de-Briey

"C'est une affaire clairement criminelle", avait précisé plus tôt dans l'après-midi à l'AFP Catherine Galen, procureure de la République de Val-de-Briey, dont le parquet s'est dessaisi au profit de celui de Nancy.

"L’autopsie du corps aura bien sûr lieu dans les meilleurs délais à l’IML (Institut médico-légal) de Nancy" ajoute François Perain.

La semaine dernière, un autre corps sans tête avait été découvert dans la forêt domaniale de Moyeuvre-Grande (Moselle), à une cinquantaine de kilomètres de Mont-Saint-Martin. La mort de cet homme pourrait remonter à plusieurs mois selon Mme Galen dont le parquet est saisi de l'affaire. "Aucun lien en l'état" n'existe entre les deux affaires, a précisé M. Javet.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité