VIDEO. Accident sur l'A31 : un camion transportant des matières inflammables s'embrase et provoque une explosion

Un accident s'est produit ce vendredi 22 mars 2024 sur l'autoroute A31. Un poids lourd transportant des matières dangereuses s'est couché sur le bas-côté et a pris feu, à hauteur de la sortie Nancy-centre. Une explosion a eu lieu dans les égouts. L'autoroute a été coupée dans les deux sens de circulation. Un important dispositif de pompiers est déployé.

L'accident s'est produit vers 16h30 ce vendredi 22 mars 2024, sur l'autoroute A31, dans le sens Metz-Nancy au niveau de la sortie Nancy-centre. Pour une raison encore inconnue, un poids lourd transportant des matières dangereuses a fait une sortie de route et s'est couché sur le bas-côté, avant de s'enflammer sous le viaduc de l'autoroute. L'incendie, qui a provoqué un épais nuage de fumée, n'a été éteint que vers 18h.

L'accident n'a pas fait de blessé. Le chauffeur du camion, qui selon nos informations est de nationalité espagnole, transportait de l'acrylate de butyle stabilisé. Ce produit hautement inflammable et explosif s'est en partie déversé dans le réseau d'assainissement, ce qui a provoqué un incendie puis une explosion à l'intérieur des égouts.

durée de la vidéo : 00h00mn30s
Un camion transportant des produits chimiques à pris feu sur l'A31. ©Didier Bert

Risques pour la santé modérés

"Les services de la Métropole du Grand Nancy sont mobilisés pour organiser le traitement du produit répandu dans les égouts, au sein de la station d'épuration de Maxéville", précise la Préfecture de Meurthe-et-Moselle dans un communiqué.

Selon le centre antipoison, ce produit peut engendrer à l'état pur des gènes de type irritation oculaire ou respiratoire, mais aussi des nausées ou des vomissements. Une odeur nauséabonde peut être sentie à proximité. "Les risques pour la santé sont modérés et facilement identifiables. Le Samu de Meurthe-et-Moselle est informé et mobilisé", assure la Préfecture.

Expertise des dégâts sur l'A31

L'autoroute A31 a été coupée dans les deux sens, provoquant des kilomètres d'embouteillages et de ralentissements. La réouverture dans le sens Nancy-Metz n'a eu lieu que vers 19h45. Celle dans le sens Metz-Nancy devrait prendre beaucoup plus de temps. Des experts doivent examiner au préalable les dégâts provoqués par l'accident sur l'ouvrage d'art. 

Un important dispositif a été déployé sur les lieux de l'accident : 68 pompiers et 39 véhicules ont été mobilisés. La cellule spécialisée en risques chimiques était notamment présente sur place.