Après les attentats, les commerçants font grise mine

Centres commerciaux au ralenti, cafés-restaurants désertés : à Nancy, le climat d'inquiétude a des répercussions sur le commerce de centre-ville. Les professionnels annoncent une baisse de 5 à 10 % sur la semaine écoulée. En espérant que le coup de mou ne sera que passager.

C'était à prévoir. Les attentats de Paris ont des répercussions sur la vie économique et en particulier sur le commerce. Les rues du centre-ville, les grands magasins, sont peut-être perçus par certains comme des lieux à risque. Mais surtout, le coeur n'y est pas. Difficile de s'adonner en toute insouciance au lèche-vitrines après les événements tragiques du 13 novembre.
Les commerçants de Nancy ne paniquent pas. Ils espèrent que l'approche des fêtes de fin d'année aura raison de la déprime ambiante.

Reportage dans les boutiques de Nancy :

Baisse de la fréquentation dans les boutiques du centre-ville ©France 3 Lorraine

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité