• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Connaissez-vous les bienfaits de la nature sur votre cerveau?

Des études prouvent les bienfaits de la nature sur le stress et par conséquent sur la santé. / © Laurence Verger/ CHRU Nancy
Des études prouvent les bienfaits de la nature sur le stress et par conséquent sur la santé. / © Laurence Verger/ CHRU Nancy

Une dizaine d'études du CHU de Nancy, pionnier dans le domaine, viennent de paraître en mai 2019. Elles prouvent les bienfaits de la nature sur l’homme. Les jardins et les végétaux ont une action bénéfique sur notre santé. Découvrez l’incroyable pouvoir des plantes sur notre cerveau.

Par Valérie Odile

Quand elle a implanté en 2008 le jardin thérapeutique au sein du CHU, en pleine ville, Thérèse Jonveaux, directrice du centre de gérontologie Paul-Spillmann, était déjà convaincue qu’il allait apporter un bien-être certain à ses patients, voire même améliorer leur état, pour ceux atteints de la maladie d’Alzheimer.
Et elle ne s’est pas trompée !
Onze ans plus tard, en cette mi-mai 2019, les résultats de la dizaine de recherches, thèses et doctorats menés sur le sujet lui ont donné raison. Le jardin a un effet apaisant quasi instantané sur tous ceux qui fréquentent le jardin.

Depuis qu’il peut se balader dans le jardin, mon mari est beaucoup plus calme.
- Anne-Marie Boileau, épouse d’un malade d’Alzheimer

"Je peux avoir des conversations posées avec lui à chaque visite. Ce n’était pas le cas avant", précise Anne-Marie.
Moins agités, les malades dorment mieux, ne font plus de sieste en journée, et  l’on peut même supprimer parfois les sédatifs.
Cette action apaisante, Thérèse Jonveaux l’explique : « les jardins vous relient à la vie, et permettent de retrouver la conscience du temps. Alors que les couloirs d’un hôpital, froids et souvent sans couleurs, ont tendance à générer du stress et une perte de repères ».

Un jardin bien conçu invite à la découverte, à la curiosité, à s’aventurer un peu plus loin sans avoir peur.
- Thérèse Jonveaux, directrice du centre Paul-Spillmann

Les beaux jardins réactivent la mémoire, l’autonomie et l’estime de soi

Mais attention, pour avoir un effet bénéfique sur l’homme, les jardins  doivent respecter certaines règles.
Ils doivent être riches et diversifiés. Différent types de plantes, une variété de couleurs, avec des floraisons à chaque changement de saison, et une biodiversité riche! Ils doivent reproduire, en quelque sorte, la richesse de la nature.
Un alignement de plantes en pots n’a pas du tout le même effet.

Si les règles sont respectées, les patients peuvent alors retrouver des souvenirs perdus au contact de certaines plantes.
"Certains par exemple se souviendront d’anniversaires grâce à l’odeur des roses, ou  de mariages grâce aux pivoines, des moments heureux partagés avec leurs proches", comme l’explique Marion Izouard, chercheuse au laboratoire interpsy de l’Université de Lorraine,  qui a fait une thèse sur la question il y a 2 ans.

En retrouvant leurs souvenirs, ils retrouvent aussi confiance en eux. 
- Thérèse Jonveaux, directrice du centre Paul-Spillmann

Le jardin de l'hôpital Saint-Julien du CHRU de Nancy. / © Laurence Verger, CHRU Nancy
Le jardin de l'hôpital Saint-Julien du CHRU de Nancy. / © Laurence Verger, CHRU Nancy

Les jardins évitent le burn out

Parmi la dizaine d’études qui ont déjà eu lieu dans ce jardin, l’une d’entre elles montre aussi les bienfaits du jardin sur les familles et surtout le personnel. Cet espace de verdure est un peu un sas de décompression, quand les journées sont difficiles.

Quand on n’en peux plus, on prend cinq minutes pour aller respirer dans le jardin, et cela nous fait autant de bien que si l’on recevait un soin.

Réduction du stress, autonomie, estime de soi, les multiples bienfaits des plantes sont aussi valables pour l’ensemble de la population.

On sait par exemple que les citadins ont 50 % de risque en plus de développer une pathologie que les gens qui vivent à la campagne, notamment à cause de l’absence de verdure.  Les élus en ont enfin pris conscience et tentent de reverdir les villes.
Nancy a lancé un grand plan en 90 actions.
Quant au Grand-Nancy, l’agglomération porte le projet "des hommes et des arbres" qui réunit plusieurs chercheurs et mutuelles pour mieux comprendre quels sont les types de jardins idéaux qu’il faut recréer demain au cœur des villes.
 

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus