CORONAVIRUS. Nancy : deux nouveaux cas de Covid-19 diagnostiqués, la cité judiciaire se reconfine

Deux nouveaux cas de Covid-19 ont été déclarés mardi 9 juin à la cité judiciaire. Celle-ci est contrainte de réduire ses activités au strict minimum. Un premier cas avait été détecté vendredi dernier. Plusieurs personnes ont été placée en quatorzaine.

Un premier cas de contamination au coronavirus avait été détectés vendredi 05 juin 2020 à la cité judiciaire de Nancy, contraignant à la quarantaine 24 magistrats et fonctionnaires. Deux nouveaux cas ont été déclarés ce mardi 09 juin.

L'Agence Régionale de Santé a demandé au procureur de la République de réduire au strict minimum l'activité du tribunal judiciaire. Aujourd'hui, les audiences sont renvoyées et "les seules urgences sont assurées comme les audiences de comparution immédiates [une prévue ce mercredi après-midi et maintenue] et les débats devant le juge des libertés et de la détention" a indiqué le procureur François Pérain. 

Le tribunal est temporairement fermé au public.

Retour en arrière

"On essayait de rattraper le retard pris avec le confinement mais cela stoppe à nouveau l'élan qui avait été pris, on retourne en arrière", regrette maître Alain Behr, avocat à Nancy.

Le temps que prendra cette réduction d'activité dépendra des prochaines prescriptions sanitaires. Le président du tribunal et l'Agence régionale de santé doivent échanger en fin de matinée ce mercredi sur les mesures à prendre.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société justice