Coronavirus : un père, son fils et sa compagne hospitalisés à Nancy. Le père est dans un état "préoccupant"

L'agence régionale de santé (ARS) et la préfecture de la région Grand Est ont annoncé, lundi 02 mars, qu'un homme de 50 ans et son fils de 23 ans, tous deux originaires de l'Aisne, sont hospitalisés actuellement à Nancy. La compagne du père est également hospitalisée, indique le CHRU nancéien.

Le CHRU de Nancy.
Le CHRU de Nancy. © France 3 Lorraine
La préfecture de la région Grand Est et l'agence régionale de santé (ARS) ont annoncé, lundi 02 mars 2020, par communiqué à la mi-journée, que sept personnes, porteuses du coronavirus (Covid-19) étaient actuellement hospitalisées dans le Grand Est, à Strasbourg et Nancy. Dont deux dans la cité ducale. Mais en réalité, ce sont trois personnes qui sont hospitalisées à Nancy.

Malade immunodéprimé en réanimation

Un quinquagénaire et son fils âgé de 23 ans sont sous surveillance au CHRU de Nancy où ils ont été placés à l'isolement.

C'est le cas également pour une troisième personne habitant également l'Aisne.
- Christian Rabaud, professeur au service de maladies infectieuses et tropicales du CHRU

Le Professeur Rabaud a précisé qu'il s'agissait de la compagne du quinquagénaire. Si l'état de santé de la femme et du jeune homme n'inspirent pas d'inquiétude après leurs analyses, celui du père est jugé "préoccupant mais stable". Souffrant d'une immunodépression avant même d'être infecté par le coronavirus, cet homme est "actuellement en réanimation" a précisé le Pr. Rabaud.
Tous vont toutefois rester hospitalisés en isolement ces prochains jours.

Une conférence de presse conjointe de l'ARS et de la préfecture du Grand Est a précisé en fin d'après-midi, qu'en plus des trois Axonais sous surveillance à Nancy, huit alsaciens étaient  hospitalisés à Strasbourg. Ce qui porte à onze le nombre de patients traités dans le Grand Est.

Une unité de coordination Covid-19 pour le Grand Nancy

Le Grand Nancy a annoncé par communiqué que les maires de l'agglomération s'étaient réunis ce lundi pour faire un point sur les préconisations nationales. Ils ont mis en place "une coordination afin que les mesures instaurées pour freiner la propagation du virus soient prises en cohérence et à l’échelle du territoire, en lien avec les services de l’État et l’Agence Régionale de Santé."

Réunissant des représentants de la Métropole et des communes, cette instance informelle se réunira autant qu’il le faudra pour réagir aux situations.
- Communiqué du Grand Nancy

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société