Coronavirus : la prison de Nancy anticipe l'arrivée de la maladie

A Nancy, le protocole est très strict pour un déténu présentant les symptômes du Covid-19. Aucun cas n'a été recensé dans le centre pénitentiaire. L'administration pénitentiaire a transmis des notes à ses services contenant les mesures à prendre pour anticiper la propagation du virus. 

La prison de Nancy-Maxéville.
La prison de Nancy-Maxéville. © Eric Bertrand, France 3 Lorraine
Vendredi 6 mars 2020, la priorité pour l'administration pénitentiaire est de ne pas faire rentrer le virus dans les prisons.
Ainsi, l'administration pénitentiaire a adressé à ses services deux notes pour préciser les mesures à prendre pour limiter les risques de propagation du coronavirus. 
A Nancy, l'accent est mis sur le quartier des nouveaux arrivants. "C'est un lieu déterminant pour la lutte contre le coronavirus", dit Fadila Doukhi de FO Pénitentiaire.
"La visite médicale d'entrée est plus longue, complète et plus axée sur le coronavirus", explique Fadila Douhki, . 
Lors des entretiens d'arrivée, des questions sont posées aux nouveaux détenus pour savoir s'ils ont séjourné dans des zones à risques.
"Si un cas est déclaré, il part tout de suite à l'hôpital. Mais il faut aussi penser aux 80 détenus de son secteur ".
En cas de malades confirmés, les parloirs seront suspendus, tout comme les sorties en extérieur. 

Isolement

"Car là où cela risque d'être compliqué c'est s'il y a plusieurs malades", ajoute Fadila Doukhi.
Un protocole a été mis en place avec une prise de température à Nancy pour les nouveaux détenus.
S'il devait y avoir des suspicions, ces cas seraient isolés et auscultés par un médecin des unités sanitaires.
La direction de l'administration pénitentiaire prévoit en effet qu'en cas de suspicion ou de confirmation "les personnes détenues devront être séparées des autres, seules en cellule",
Il ne s'agit pas de mesures d'isolement au sens juridique du terme. 
Pour l'instant, du gel hydro-alcoolique et des masques ont été mis à disposition des personnels. Seuls les agents en contact avec des cas confirmés ont l'autorisation de porter ces masques. Des mesures sont prises aussi pour renforcer l'entretien et le nettoyage au sein de l'établissement.
Aucun cas n'a pour le moment été recensé dans la prison de Nancy. 
Les détenus ne sont pas les seuls concernés, il y a aussi les personnels et leurs familles.
L'administration pénitentiaire a transmis deux notes à ses services contenant les mesures à prendre pour anticiper la propagation du coronavirus à un détenu ou un agent, alors qu'aucun cas n'est pour le moment recensé dans les établissements pénitentiaires.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société prison justice