Déconfinement : à Nancy, les déménageurs reprennent du service, avec masques et gel

Interdits depuis le 17 mars, les déménagements reprennent petit à petit depuis le déconfinement. Depuis l'annonce du passage de la région Grand Est en zone verte le 28 mai, la demande est en nette hausse chez les professionnels qui ont dû mettre en place un protocole sanitaire. 
Les déménageurs doivent désormais porter des masques
Les déménageurs doivent désormais porter des masques © Agathe Léocien

Déménager est de nouveau possible depuis le 11 mai 2020. Dans les sociétés spécialisées, le téléphone quasiment muet pendant deux mois, a recommencé à sonner. Surtout depuis que la limite des 100 km a été levée et que toute la France ou presque est passée en zone verte.
"On reçoit plus de demande depuis les annonces du premier ministre le 28 mai et puis il y a tous les déménagements bloqués pendant deux mois qui ont été replanifiés maintenant", nous confirme Chantal Leclerc assistante commerciale chez Martins-Renard à Ludres.
"Nous avons quand même pu faire certains déménagements prévu en Bretagne et à Paris depuis le 11 mai car nous pouvions utiliser l'attestation dérogatoire pour cause de déménagement et que ceux-ci ne pouvaient pas être déplacés", une attestation bienvenue pour cette société qui gère des déménagements locaux mais aussi dans toute la France.
"La grosse période d'activité est prévue pour juillet/août, cela devrait monter en puissance dans les semaines à venir".

Comme les autres, cette société a été impactée par le confinement. Tous les déménageurs ont été placés en chômage partiel, ils sont donc particulièrement heureux de reprendre du service malgré un protocole sanitaire contraignant au vu de leur activité hautement physique.

Un protocole sanitaire exigeant

Le masque est difficile à supporter avec un travail aussi physique que le nôtre.
- Michel, déménageur

Les clients ont souvent attendu le feu vert du gouvernement pour programmer leur déménagement.
Les clients ont souvent attendu le feu vert du gouvernement pour programmer leur déménagement. © Agathe Léocien

Pour pouvoir reprendre une activité qui garantisse la sécurité sanitaire des déménageurs et des clients, la chambre syndicale du déménagement a élaboré un guide des bonnes pratiques.

"Le masque est difficile à supporter avec un travail aussi physique que le nôtre, on a du mal à respirer", nous confie Michel qui a repris le travail. "Le masque est recommandé mais difficilement compatible avec notre profession", nous confirme Chantal Leclerc. "Pour les distances de sécurité ça n'est pas toujours simple, suivant la configuration de la maison si les déménageurs doivent porter un meuble à deux dans une pièce exiguë par exemple, ils font ce qu'ils peuvent".
Les clients aussi doivent respecter certaines règles. Hormis celles citées précédemment, ils devraient ne pas être plus d'une personne dans le logement pendant le déménagement.
Là encore quand le déménagement se fait sur une longue distance et qu'il y a une famille nombreuse ça n'est pas forcément facile à respecter.

Cubage par facetime

Le confinement a généré beaucoup de changements et d'incertitudes pour notre déménagement
- Agathe, future nancéienne

Agathe et sa petite famille déménagent justement ce début juin 2020 et la préparation a été plutôt stressante. Toutes les démarches ont été faites par internet, jusqu'au cubage de sa maison.
"Nous avons fait le cubage par facetime, je montrais les pièces à mon interlocuteur une par une via mon téléphone et il calculait en temps réel. Je me demandais si ça serait exact et si tout rentrerait mais le calcul était juste", nous explique Agathe soulagée. La date a également été avancée, la société de déménagement devait à la fois rattraper le retard du confinement et s'avancer avant le rush de l'été.

"Le confinement a généré beaucoup de changements et d'incertitudes. La date de notre déménagement a été avancée, avec notre consentement évidemment mais la date de la signature de la vente de notre maison aussi, car les futurs propriétaires n'avaient pas pu faire leurs travaux pendant le confinement et ils avaient pris du retard sur leur planning ! La livraison de cartons a elle aussi été décalée, ils sont arrivés plus tard que ce qu'on espérait et on a du accélérer la cadence pour être prêts à temps !"
La signature pour la vente de la maison d'Agathe se fera d'ailleurs en visioconférence et même par procuration.
Pas de doute les déménagements par temps de covid-19 ont là aussi provoqué un changement des pratiques.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société économie