Les agriculteurs avaient annoncé une journée noire sur les routes en Loraine pour ce vendredi 26 janvier, c’est le cas depuis 6h ce matin. Les barrages étaient nombreux. Certains sont encore en place. On fait le point.

La mobilisation des agriculteurs ce vendredi 26 janvier 2024 est importante en Lorraine. 340 tracteurs pour la Meurthe-et-Moselle. Les blocages étaient nombreux. Certains sont encore en place. 

Le point à 17h30  en Meurthe-et-Moselle

À Toul, les agriculteurs en colère ont déversé du purin devant les grilles de la sous-préfecture.

A31 : Toujours coupée à hauteur de Gondreville, dans les deux sens depuis 6h30 : Les ralentissements sont limités dans le sens Dijon - Toul et toujours en diminution dans le sens Nancy-Toul (1km). 

Des difficultés de circulation également à hauteur de Dommatin-lès-Toul. A31, de Lyon vers Luxembourg (sens sud nord)1 voie concernée

D40 Custines : Les tracteurs qui organisaient un barrage filtrant sur l’entrée de l’autoroute A31 ont débuté une opération escargot, vers Pompey puis Frouard jusqu’à Atton par l’autoroute A31.

A33 : fermée dans les deux sens, entre Fléville (sortie obligatoire) et la sortie n°7 Lunéville château. La levée de dispositif est susceptible d’intervenir dans les heures à venir.

N333 : échangeur de Moncel-lès-Lunéville fermé, impliquant une déviation de la RN59 à hauteur de la sortie « Jetée de Pierre ».

Voici la carte actualisée à 15h40 : 

Les actions prévues à court terme sont :
Opération Escargot sur la RN52 puis la A30 à compter de 15H30, de Mont-Saint-Martin à Errouville.

Au niveau du Rond-point Ville-en-Vermois, en Meurthe-et-Moselle, une trentaine d'agriculteurs a mené une opération escargot de 11h à 14h.

En Moselle 

si les annonces ne sont pas à la hauteur, on revient la semaine prochaine

Julien Viville, président de l'association des jeunes agriculteurs de Moselle

Les jeunes agriculteurs de Moselle ont passé la nuit sur l'autoroute A4. Ils ont arrêté des camions étrangers qui circulaient dans le secteur de Freyming-Merlebach. Une cinquantaine de tracteurs allemands a rejoint le site en début d'après-midi. Julien Viville, président de l'association des jeunes agriculteurs de Moselle, nous indique qu'ils attendent les annonces du premier ministre. "Les barrages seront sans doute levés car notre objectif n'est pas d'importuner les citoyens le week-end. Mais si les annonces ne sont pas à la hauteur, on revient la semaine prochaine." 

À Fey, notre confrère sur place, Emmanuel Bouard nous indique que "les agriculteurs sont rassemblés depuis dix heures hier. Le préfet, Laurent Touvet est arrivé sur place un peu après 11h30.

Bison futé signale des bouchons sur l'A31, de Lyon vers Luxembourg (sens sud nord). Une voie concernée toutes les voies de Yutz à Thionville Sur terre-plein central, sur voie de gauche.

A31, de Luxembourg vers Lyon (sens nord sud). Une voie concernée toutes les voies de Zoufftgen à Kanfen sur terre-plein central, sur voie de gauche.

A320, d’Allemagne, Saarbrücken vers Freyming-Merlebach (A4) (sens est ouest), une voie concernée, de Morsbach à Rosbruck sur terre-plein central, sur voie de gauche.

Mobilisation nationale ancrée dans les territoires 

Un étudiant en géographie a réalisé une carte non exhaustive de la mobilisation de ce 26 janvier 2024. Elle a le mérite de montrer à quel point le mouvement est ancré dans les territoires. 

En Meuse

Vers 12h15, Un feu a été allumé par les agriculteurs de la coordination rurale devant la  direction départementale des territoires à Bar-le-Duc pour exprimer la colère face à l’inflation des démarches administratives.

Le convoi d’une vingtaine de tracteurs de la coordination rurale s'est rendu devant les locaux de l’office de la biodiversité à Longeville-en-Barrois nous indique, notre confrère Lodois Gravel. 

Dans les Vosges

Les agriculteurs présents à Bulgnéville, environ 130 tracteurs et 400 personnes prévoient de passer la nuit sur place. Ils attendent les annonces du premier ministre. 

La préfecture, dans un communiqué, indique : L'A31 restera fermée jusqu’à samedi 27 janvier 2024 à 09h00 Le Centre opérationnel départemental ouvert par la préfète des 08h00 suit la situation.

Les agriculteurs attendent les annonces du premier ministre, Gabriel Attal.