Education aux médias : France 3 Grand Est partenaire de l’Académie de Nancy-Metz

Signature de la convention par Florence Robine, rectrice de la région académique Grand Est et de l'Académie de Nancy-Metz et Jean-Marc Dubois, secrétaire général du réseau régional de France 3 / © Aurélie Hassen
Signature de la convention par Florence Robine, rectrice de la région académique Grand Est et de l'Académie de Nancy-Metz et Jean-Marc Dubois, secrétaire général du réseau régional de France 3 / © Aurélie Hassen

Un partenariat lié à l’éducation aux médias a été officialisé ce mercredi 19 décembre à Nancy entre France 3 Grand-Est et l’Académie de Nancy-Metz. Pour accompagner des collégiens et des lycéens dans le décryptage des médias. Nom de l'opération : #fabriquetonmedia

Par Corinne Gast

A l'heure de la défiance envers le monde médiatique, créer et recréer du lien entre les journalistes et le public semble une évidence. C'est tout l'enjeu d'un partenariat officialisé le mercredi 19 décembre 2018 entre Florence Robine, rectrice de la région académique Grand Est et de l’Académie de Nancy-Metz, chancelière des Universités et Jean-Marc Dubois, secrétaire général du réseau régional de France 3.

Cette opération initiée par France 3 en Alsace en 2015, arrive cette année en Lorraine.
Pour l'occasion, France 3 s’engage aux côtés du Clemi de Lorraine et de l’Académie de Nancy-Metz pour mettre en place le dispositif #fabriquetonmedia.
 
Lancement de l'opération #fabriquetonmedia et première réunion de travail avec la signature de la convention à France 3 en Lorraine / © Jean-Christophe Dupuis-Rémond - France 3 Lorraine
Lancement de l'opération #fabriquetonmedia et première réunion de travail avec la signature de la convention à France 3 en Lorraine / © Jean-Christophe Dupuis-Rémond - France 3 Lorraine

 

"Il est essentiel d'outiller les jeunes citoyens pour leur apprendre à décrypter l'information et les images", déclare Jean-Marc Dubois, secrétaire général du réseau régional de France 3.

On a vécu y compris dans les événements récents, des événements sociaux, des attentats où nous avons connu malheureusement cette question de l'information, de la manipulation, des discussions qui demandent aux élèves de réfléchir à ce qu'est véritablement l'information.

Florence Robine, rectrice de l'Académie Nancy-Metz.

"Les élèves sont très intéressés par ce sujet. Les professeurs sont quelquefois démunis pour répondre à leurs questions et nous avons besoin du professionnalisme des journalistes qui viennent s'expliquer, dire comment ils travaillent et mettre en activité les élèves parce qu'ils vont produire leur média. Et l'on pourra j'espère très bientôt, voir le résultat de leur travail."

Quatre classes de collèges et lycées de Lorraine ont été sélectionnées par le rectorat, pour ce projet intitulé Fabrique ton media :

Réaliser un reportage

Quatre classes de Lorraine sont donc impliquées dans le projet. Dans chacune d’entre elles, chacun des quatre journaliste référents interviendra trois fois deux heures d’ici au mois de mai 2019 pour expliquer la préparation d'un tournage (choix du lieu, des interlocuteurs et du sujet traité), la construction du reportage ou encore sa structure finale et son mode de diffusion. Pour accompagner les travaux des élèves et de leurs responsables pédagogiques.

L’objectif final est la réalisation par chacun des groupes d’un reportage qui sera de sa responsabilité, tant pour le choix du sujet que pour sa construction. Le reste du temps, ces journalistes seront en liaison avec le professeur responsable de l’opération pour chacune des classes.
 
 

Donner des clés

  • Jean-Christophe Dupuis-Rémond, journaliste référent pour l'Etablissement Régional d'Enseignement Adapté François Richard Joubert à Flavigny sur Moselle.

"Ce partenariat est l’occasion de mieux faire connaître notre métier et la façon dont il se pratique tout en balayant certaines idées reçues et en montrant que nous travaillons avec de l’humain. Ce qui implique la prise en compte de sentiments ou de situations que nous ne maîtrisons pas forcément et auxquels il faut que nous nous adaptions. Notre objectif c’est bien sûr au quotidien, non seulement de

montrer la réalité de la façon la plus honnête possible, mais également de tenter d’expliquer le mieux possible ce qu’elle est."

  • Jean-Philippe Tranvouez, journaliste référent pour la Cité scolaire Poincaré à Bar-le-Duc dans la Meuse

"Pour moi,

c’est une belle occasion d’échanger et de partager avec une génération qui a un regard bien différent du nôtre sur le média audiovisuel et sur l’information.


Ils ont des habitudes de consommation de l’information que nous devons comprendre pour faire évoluer nos pratiques et toucher ces publics.

Mais nous avons aussi un rôle à jouer pour leur donner des clés de décryptage à un moment où les sources d’informations sont toujours plus nombreuses et pas forcément toutes fiables. Comprendre comment l’information est fabriquée, mais aussi quelles sont les différences entre information et communication par exemple, c’est pour moi, une partie des objectifs de ce partenariat.
"


 


 

  • David Bailly, journaliste référent du collège Jules Verne à Vittel dans les Vosges

"Fabrique ton média va mettre en scène pour moi des dizaines de collégiens de Vittel. Autour de plusieurs questions : Qu’est-ce qu’une information ? Où la trouve-t-on ? Comment s’articulent les informations ? A quoi servent les médias ? Comment fabrique-t-on un journal ? Travail sur internet et sur les réseaux sociaux pour repérer les sources fiables, les fake news, les canulars, les pièges. On tentera de répondre à ces questions avant d’engager les collégiens vers des productions audiovisuelles.

On va leur donner les clés pour qu’ils créent leurs propres reportages.

Comment ça marche le tournage puis le montage ? Recherche de sujets, travail éditorial, tournage et montage en condition. Visionnage critique des sujets et retour d’expérience. La vérité dans le reportage existe-t-elle ? Travail sur l’objectivité, les partis pris. Un journaliste peut-il ou doit-il rester neutre en toute circonstance ? Être témoin est-ce un métier ?"

 

  • Christophe Gomond, journaliste référent du lycée polyvalent Félix Mayer à Creutzwald

"A mon sens, ce partenariat est très utile dans la mesure où cela nous permet de rencontrer des jeunes en dehors d’un tournage, de voir comment ils s’informent, de

comprendre pourquoi les moins de 20 ans ont abandonné les médias traditionnels

et d’expliquer comment on fabrique un reportage, un journal ou une tranche d’information avec les contraintes inhérentes au métier."

L'ensemble des production sera publié en mai sur notre site grandest.france3.fr


 





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus