ExoPush, un exosquelette d’assistance à l’effort

d’ExoPush, exosquelette d’assistance à l’effort / © Groupe Colas
d’ExoPush, exosquelette d’assistance à l’effort / © Groupe Colas

Le groupe Colas Nord-Est acquiert deux exemplaires d’ExoPush, un exosquelette d’assistance à l’effort destiné à limiter les efforts et préserver le capital santé de ses tireurs d'enrobés au râteau. Une machine très ergonomique.

Par Didier Vincenot

Qu'est-ce que l’ExoPush ?

Cet exosquelette, issu de la collaboration de Colas avec la start-up auxerroise RB3D, spécialisée dans la robotique collaborative, est destiné aux opérateurs chargés de mettre en oeuvre manuellement l’enrobé sur la chaussée (également appelés « tireurs au râteau »).
 


Ce poste, très physique, qui ne peut être mécanisé sur les chantiers urbains, demande puissance et endurance.

Le métier de tireur au râteau ayant très peu évolué depuis plus de quatre-vingts ans, l’ExoPush est un bond technologique pour améliorer les conditions de travail des salariés au quotidien.

 

Un outil précieux au quotidien

L’exosquelette développé par RB3D et Colas permet aux intervenants de limiter les efforts physiques répétitifs et de préserver leur capital santé tout au long de leur carrière.

Grâce à cet outil facile à prendre en main, les collaborateurs peuvent ainsi pousser et tirer jusqu’à 50 kilos grâce à des technologies issues du domaine de la robotique : un manche détecte l'intention de l'utilisateur et amplifie son geste, une jambe reporte les efforts au sol pour améliorer la posture et le confort de l'utilisateur...



La preuve par l’utilisation

Un Vlog (Anglicisme informatique Internet : blogue qui utilise la vidéo comme support principal de son contenu) a été tourné par Colas Nord-Est à Nancy afin de présenter les avantages de cette technologie innovante, à travers le témoignage d’un salarié
« bêta-testeur ».

On le voit ainsi passer très vite du questionnement à l’enthousiasme, en réalisant toute l’aide au quotidien apportée par l’exosquelette aux tireurs au râteau.

Les retours d’expérience des collaborateurs ont été significatifs dans le processus de développement de cet exosquelette, qui est notamment passé de quarante-deux kilos à moins de dix pour plus d’ergonomie et de mobilité.

Après plusieurs prototypes testés sur le terrain, la quatrième version de l’outil est actuellement déployée dans les établissements travaux de Colas en France et à l’international (Danemark, Suisse, Belgique et Australie), avec 30 exemplaires déployés en 2018, dont deux à l’agence de Meurthe-et-Moselle, située à Heillecourt.

 

Romuald, tireur au râteau en enrobés, teste l'ExoPush



Source : Groupe Colas Nord-Est


Notre module consacré à ExoPush, par Jean-François Didier

 

Sur le même sujet

Les + Lus