Investiture d'Emmanuel Macron : Christophe Choserot, maire de Maxéville, parmi les invités

Publié le Mis à jour le

Emmanuel Macron a été officiellement investi pour un second mandat de président de la République, ce samedi 7 mai 2022. La cérémonie s’est déroulée au palais de l'Élysée en présence de près de 500 invités. Parmi eux, Christophe Choserot, le maire de Maxéville (Meurthe-et-Moselle).

Près de 500 personnes étaient conviées à l’Elysée pour assister à la cérémonie d’investiture d’Emmanuel Macron ce samedi 7 mai 2022. Parmi elles, Christophe Choserot, maire de Maxéville (Meurthe-et-Moselle), pour qui c’est une grande première. Ce membre du parti "Renaissance" (anciennement la République en marche) nous relate ce temps fort de la politique française, vu de l'intérieur.

Une cérémonie simple et plus sobre que d'accoutumée

"Le discours a duré une petite dizaine de minutes, c'était plus court que d'habitude. Emmanuel Macron a dressé quelques-unes des grandes lignes de son nouveau mandat, entre santé, éducation, écologie, Europe, renforcement du pays", relate Christophe Choserot. C’est la première fois le maire de Maxéville se rend à l’Élysée, qui plus est pour une investiture. Laurent Hénart, l’ancien maire de Nancy, figure également sur la liste des invités. "J’ai l’impression que c’est la première fois que les maires sont là pour une investiture, c’est un message fort, surtout que Maxéville est une petite commune", se félicite Christophe Choserot.

Juste à côté de nous, la maman de Samuel Paty est tombée dans les bras d’Emmanuel Macron, c’était très émouvant

Christophe Choserot, maire de Maxéville (Meurthe-et-Moselle)

Après son discours, Emmanuel Macron prend le temps de saluer ses invités. Le maire de Maxéville décrit un président "très accessible et très simple en réalité, en contraste avec l’image que l’on peut avoir parfois de lui". Les deux anciens présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande sont présents, mais aussi des proches, ainsi que les parents de Samuel Paty, professeur assassiné en 2020, très émus. "Juste à côté de nous, la maman de Samuel Paty est tombée dans les bras d’Emmanuel Macron, c’était très émouvant", explique Christophe Choserot.

Emmanuel Macron m’a dit qu’il comptait beaucoup sur moi, je lui ai répondu : à la place qu’il vous faut monsieur le président !

Christophe Choserot, maire de Maxéville (Meurthe-et-Moselle)

Christophe Choserot suit la cérémonie en "bonne compagnie". Il est entouré d’ex-socialistes, comme lui, tels que Manuel Valls et Marisol Touraine. "J’ai pu adresser mes félicitations à Emmanuel Macron et lui dire que j’étais très heureux et extrêmement fier d’être là, puis j'ai ajouté qu’il était à la tête d’un très grand pays, ce qu’il m’a évidemment confirmé". Le maire de Maxéville attend maintenant la composition du prochain gouvernement : "Emmanuel Macron m’a dit qu’il comptait beaucoup sur moi, je lui ai répondu : à la place qu’il vous faut monsieur le président !"