Le variant indien de la Covid-19 circule-t-il en Lorraine ? "Nous n'avons pas une vision très claire de la situation"

À partir du lundi 7 juin, les laboratoires sont équipés de nouveaux kits de tests capables de détecter le variant "indien" de la Covid-19. Christophe Baillet, biologiste chez Atout Bio en Lorraine, explique que "le variant indien est désormais recherché par les tests de criblage actuels"

Tests PCR Covid 19. Le "variant indien" suscite des inquiétudes car il serait porteur de plusieurs mutations particulièrement puissantes.
Tests PCR Covid 19. Le "variant indien" suscite des inquiétudes car il serait porteur de plusieurs mutations particulièrement puissantes. © Clara Margais /Max PPP

Depuis le lundi 7 juin 2021, il est possible de détecter le variant indien grâce à de nouveaux kits de tests PCR. "Il s'agit surtout de détecter la mutation du virus", explique Christophe Baillet, biologiste associé chez Atout Bio.

 Alors que le Royaume-Uni connaît une recrudescence de cas depuis quelques jours, le variant indien de la Covid-19 circule-t-il sur le territoire français ? "Nous n'avons pas une vision très claire de la situation car nous ne recherchons pas forcément le variant", ajoute Christophe Baillet. "Cependant à partir du prélèvement, le délai est long, il faut une à deux semaines pour identifier une mutation ou un variant".

Variant indien : est-il plus contagieux, plus dangereux ?

C’est la question qui inquiète les autorités sanitaires. Pourquoi les opérations de dépistage et de séquençage sont-elles renforcées ? "Elles ne sont pas renforcées, mais à partir d'aujourd'hui nous avons une obligation de l'intégrer dans le résultat au patient". Mais le "variant indien" suscite des inquiétudes car il serait porteur de plusieurs mutations particulièrement puissantes. "Ce test est sur le même mode de fonctionnement. Il cible d’autres mutations, présentes uniquement sur la souche dite indienne".

Le variant indien est-il plus contagieux et un peu moins sensible aux vaccins ? "A priori non. Les pathologies ne sont pas plus graves. Une chose est sûre le vaccin reste très efficace, même si on marche un peu sur des œufs", explique Christophe Baillet.  

Le variant indien rebaptisé Delta 

Le gouvernement reste préoccupé par la hausse de la prévalence du Covid-19 dans une partie du pays, en particulier en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine. Vingt-neuf cas de variant Delta ont été identifiés pour la première fois en Inde au mois d’avril. Ils ont été recensés dans les Landes ont indiqué la préfecture et l'Agence régionale de santé dans un communiqué. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19 économie