Liverdun : une nouvelle vie pour la friche Lerebourg

Le site industriel Lerebourg, en friche à Liverdun (Meurthe-et-Moselle). / © Eric Molodtoff. France 3 Lorraine
Le site industriel Lerebourg, en friche à Liverdun (Meurthe-et-Moselle). / © Eric Molodtoff. France 3 Lorraine

Au bord de la Moselle, en ce début mars, pousse peu à peu un projet de réhabilitation pour la grande friche de Liverdun (Meurthe-et-Moselle). Un futur novateur et naturel pour un prix d'environ 2,4 millions d’euros. Plongée au cœur de l’ancienne confiturerie et de sa vie future.
 

Par Simon Dangien avec Jcdr

Penchons-nous en ce début mars 2019 sur le projet de rénovation de la friche Lerebourg à Liverdun (Meurthe-et-Moselle). Evalué à 2,4 millions d'euros, ce projet avance pour redonner vie à ce site sur lequel il y a cent ans tout juste a été lancé la grande aventure de la célèbre confiturerie Lorraine. 

En quête d'un capitaine

Les zones abandonnées dans la région Grand Est ne manquent pas, témoignages bétons de la crise de l’activité, souvent mono-industrielle, dans ces départements.

Liverdun accueille ainsi l’ancienne confiturerie Lerebourg, laissée à l’abandon depuis sa fermeture en 2000. Le site est classé "Patrimoine du 20ème siècle" et a connu son heure de gloire avec son fameux bâtiment en forme de bateau. Le Normand Eugène Lerebourg à l’origine de cet édifice était un farouche passionné de navigation.
Cela fait vingt ans que la ville cherche une nouvelle destinée à cette usine qui ne trouve pas capitaine à son bord. Les tentatives se sont succédé mais sans succès, preuve que donner une deuxième vie à ces sites en déshérence n’est pas chose facile.

Culture et nature après la confiture !

L’arrivée de l’Etablissement Public Foncier de Lorraine(EPFL) a permis de concevoir un plan concret alliant nature et mémoire.
Le maire, Jean-Pierre Huet, confirme que c’est grâce à l’investissement de l’EPFL que ce joli projet est possible. Le but est de réhabiliter la friche en démolissant 90% des bâtiments laissés à l’abandon dont le célèbre bateau. Cela permettra de faire place à un cadre verdoyant et à un projet complémentaire avec la nature locale nichée dans les boucles de la Moselle. Un travail de mémoire sera également réalisé. La Halle sera conservée et accueillera une exposition permanente tandis qu’une partie des dalles des anciennes constructions seront gardées. Car les habitants de Liverdun restent très liés à la vie de l’entreprise Lerebourg.  

L’EPFL apporte son expertise financière et technique au projet mais c’est l’Etat et la mairie qui en sont à l’origine. La ville vient ajouter sa pierre à l’édifice en injectant 400.000 euros dans ce projet.
Elle espère recevoir un maximum d’aides de la part des partenaires afin de soutenir la reconversion du site qui devrait pouvoir être ouvert au public à l’horizon 2021. 

Découvrir le détail du projet dans le magazine municipal (pages 5,6,7).
Vous pouvez le télécharger ou le consulter ci-dessous (Pdf. 2,35 Mo).Pour en savoir plus, un blog dédié au site Lerebourg est à consulter en cliquant sur ce lien.

Quelques images du site proposées par notre journaliste Eric Molodtzoff :

Le site industriel Lerebourg, en friche à Liverdun (Meurthe-et-Moselle).

Sur le même sujet

Les + Lus