Lunéville : des enfants deviennent super-héros, dans un clip-hommage aux anonymes qui luttent contre le covid-19

L’idée a germé dans l’esprit imaginatif de la directrice de l’accueil-loisirs "L’île aux vacances" de Lunéville. Ce court-métrage, réalisé pendant les vacances, a permis aux enfants de sortir de leur quotidien et de saluer ces héros anonymes qui luttent contre le coronavirus.

Les "neuf fantastiques" pendant le tournage, à Lunéville.
Les "neuf fantastiques" pendant le tournage, à Lunéville. © Angeline Liégeois

Nous sommes à Lunéville en Meurthe-et-Moselle, de nos jours et l’Académie des super-héros a formé ses meilleurs espoirs. Mais pour pouvoir prendre du service, il leur faut d'abord passer des épreuves-test.
Voilà le pitch du court-métrage réalisé avec les enfants des personnels prioritaires, à l’accueil de loisirs "L’île aux vacances" de Lunéville.

Cette idée originale, on la doit à la directrice, Angéline Liégeois. Qui avait surtout envie que les enfants s’amusent, tout en déconnectant de la réalité. Avec toute l’équipe d’animation, la jeune femme désirait également rendre hommage à ces héros du quotidien que nous croisons tous les jours, pompiers, policiers, soignants et tant d’autres. Qui luttent contre le coronavirus.

Deux heures de tournage

En 2020, Angéline Liégeois avait imaginé un accueil loisirs sur le thème des super-héros.
Mais la crise du Covid est venue là aussi jouer les trouble-fêtes. Toute l’équipe s’est alors rabattue sur l’idée d’un court-métrage mettant en scène les enfants, dans la peau de super-héros.

Le tournage s’est déroulé mardi 20 avril 2021, il a duré deux heures sous la houlette de la directrice, avec l'aide de Julien Guérin, du service communication de la Ville de Lunéville, à la réalisation. C'est lui qui a orienté les scènes, selon les possibilités offertes par les effets spéciaux. Afin d'attribuer à chacun des acteurs en herbe, les super-pouvoirs en lien avec leur personnage.

En tournage...
En tournage... © Angéline Liégeois

Deux jours de montage ont ensuite été nécessaires pour obtenir un film de 3 minutes.

Tout le monde a évidemment mis du cœur à l’ouvrage, les enfants en tête, suivis et encadrés par les animateurs et animatrices du groupe moyens-grands. Ces derniers se sont également improvisé comédiens. Avant de devenir les premiers spectateurs de ce clip, en forme d'hommage, mérité, au dévouement des parents de ces jeunes acteurs lorrains.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs jeunesse société famille