Mortalité et infractions routières : renforcement des contrôles en Meurthe-et-Moselle

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Quemener

Malgré les actions de prévention menées tout au long de l’année et les messages de sensibilisation, les chiffres en matière de sécurité routière se dégradent fortement. En cause, les risques de conduite sous l’emprise de l’alcool, de stupéfiants et de l’usage de téléphone. La préfecture a décidé un renforcement des contrôles en Meurthe-et-Moselle.

Depuis le lundi 20 juin 2022, en Meurthe-et-Moselle, la préfecture a décidé un renforcement des contrôles routiers. Depuis ces dernières semaines, les opérations de police révèlent une hausse des infractions au Code de la route. Avec pour conséquence, un nombre important de suspensions de permis de conduire. "Il faut noter que le trafic était moins important en 2020/2021 à cause de la pandémie. Mais par rapport à 2019, le comportement des automobilistes s'est certainement dégradé", explique Thierry Marchal président de l'automobile club lorrain.

Ainsi selon la préfecture, les six premiers mois de l’année 2022 montrent une hausse significative de la mortalité routière. La plus élevée des cinq dernières années avec 19 personnes tuées. Les 18-24 ans et les cyclistes sont particulièrement concernés. "Je ne voudrais pas que l'on attribue tout ça au problème de vitesse uniquement. C'est surtout à cause de la survitesse. Il y a de plus en plus de gens qui roulent très vite, trop vite. Les contrôles doivent aussi porter sur les absences de permis de conduire, d'assurances", ajoute Thierry Marchal. 

Les forces de sécurité intérieure renforcent leur présence et les opérations de contrôle sur l’ensemble des routes du département

Préfecture de police de Meurthe-et-Moselle

En France, dans un communiqué, le ministère de l'intérieur précise : "Les déplacements du mois de mai 2022 sont en hausse de +10% en moyenne par rapport à ceux de mai 2021. Le nombre d’accidents corporels enregistrés par les forces de l'ordre s’établit à 5.039 en mai 2022, contre 4.574 en mai 2021. Soit +10% et 465 accidents. Et 4.664 en mai 2019. Soit +8% et 375 accidents". 

En mai, la mortalité des cyclistes a quadruplé. Celle des conducteurs de deux roues motorisés a presque doublé en trois ans, passant de 50 décès à 92. Une hausse très préoccupante.