Bannière résultats municipales

Municipales à Nancy: le socialiste Mathieu Klein et l'écologiste Laurent Watrin s'unissent pour le second tour

En tête à Nancy à l'issue du 1er tour (37,89%), le candidat socialiste Mathieu Klein a annoncé ce jeudi 28 mai la fusion de sa liste avec celle de l'écologiste Laurent Watrin (10,24%) pour le deuxième tour de l'élection municipale le 28 juin. Au coeur de leur projet: la transition écologique. 
 

Après de longues discussions, Mathieu Klein (masqué) et l'écologiste Laurent Watrin ont trouvé un terrain d'entente pour le second tour des élections municipales.
Après de longues discussions, Mathieu Klein (masqué) et l'écologiste Laurent Watrin ont trouvé un terrain d'entente pour le second tour des élections municipales. © Yoann Rodier
Cette fois, l’alliance est officielle. Mathieu Klein (DVG) et Laurent Watrin (EELV) ont annoncé ce jeudi 28 mai 2020 qu’ils allaient fusionner leurs listes au second tour de l’élection municipale à Nancy. Avec sa liste "Nancy en Grand", Mathieu Klein était arrivé en tête à l'issue du premier tour le 15 mars (37,89%). La liste "Nancy Ecologie Citoyenne" de Laurent Watrin avait pour sa part obtenu 10,24%. Avec cette union de la gauche, les deux hommes entendent enclencher une dynamique de victoire au deuxième tour le 28 juin face à la liste du maire sortant Laurent Hénart (DVC), qui avait recueilli 34,71% des voix.

Un quart d'écologiste sur la nouvelle liste

Le détail de la liste fusionnée devrait être dévoilée dans les tout prochains jours. "Ce rassemblement correspond à une attente réelle de la part de nombreux Nancéiens, assure Mathieu Klein. Nous avons voulu respecter pleinement les résultats du premier tour. Un quart des membres de cette nouvelle liste sera donc composé de membres de Nancy Ecologie Citoyenne. Ils seront placés en position éligible. En cas d'élection, un quart des adjoints au maire sera issu de leurs rangs", détaille le président du Conseil Départemental de Meuthe-et-Moselle. 

Les discussions pour aboutir à cette fusion ont été longues. Dès le 16 mars, les deux camps avaient opéré un rapprochement et les soutiens de Laurent Watrin (qui a reconnu avoir également été approché par l'équipe de Laurent Hénart) avaient majoritairement donné leur feu vert à une éventuelle fusion.

Un fusion de liste ce n'est jamais simple.
- Laurent Watrin

Mais l'épidémie de Covid-19, le confinement et le report du deuxième tour ont changé la donne. Les négociations ont été suspendues. Le candidat soutenu par Europe Ecologie Les Verts ne voulait pas trop s'engager au cas où le premier tour serait à rejouer. 
Avec l'annonce de l'organisation du second round des élections le 28 juin, le dialogue a repris de plus bel. Des accords ont finalement été trouvés sur certaines questions sensibles comme le développement de la démocratie coopérative ou le fonctionnement d'un groupe écologiste autonome au sein de la majorité.

"Une fusion de listes, ce n'est jamais simple, relate Laurent Watrin. Mais c'est un moment important, qui permet de solidifier une équipe. Cela fluidifie les relations pour la suite et cela engage tout le monde sur un projet cohérent".
Mathieu Klein et Laurent Watrin marchent désormais du même pas.
Mathieu Klein et Laurent Watrin marchent désormais du même pas. © Yoann Rodier

La transition écologique comme cheval de bataille

Au coeur du programme de la liste fusionnée: la transition écologique. "Nous allons complètement remettre à plat et refonder le plan de déplacement urbain, en discussion avec toutes les collectivités du bassin de vie de Nancy et pas seulement celles de la métropole", explique Mathieu Klein. "Il y a urgence à réduire la circulation automobile à Nancy. complète Laurent Watrin. Nous avons trouvé un point de convergence très fort avec Mathieu Klein sur cette question. Et, en tant que groupe autonome dans la future majorité, nous ne lâcherons pas le morceau!"

Création d'un réseau de pistes cyclables, piétonnisation dans le coeur de ville, la liste d'union de la gauche s'engagent également à rendre les transports publics gratuits le weekend pour les moins de 18 ans et les plus de 65 ans. La perspective d'une gratuité totale du réseau est envisagée lorsque la situation financière du Grand Nancy le permettra. 

Démocratie coopérative

Le développement de la démocatie coopérative, porté au premier tour par les écologistes, va également être intégré au projet commun. "Des Nancéiens seront tirés au sort pour accompagner les réflexions sur les grands chantiers municipaux et intercommunaux, afin de donner une place beaucoup plus importante à la parole citoyenne", promet Mathieu Klein, dont le programme détaillé sera dévoilé dans les prochains jours. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections europe écologie les verts parti socialiste écologie environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter