Nancy : "L’Art squat" la cité

Ce week-end des 19 et 20 mai, la cité Universitaire de Boudonville à Nancy se transforme en un espace de vie artistique et convivial. Une cinquantaine d’artistes exposent et parmi eux 13 graffeurs s'expriment sur un mur d'enceinte.

Les graffeurs prennent possession du mur de la cité U de Nancy Boudonville
Les graffeurs prennent possession du mur de la cité U de Nancy Boudonville © Bruno Courtaux

Le squat #3

Pour sa troisième édition, le SQUAT investit un nouveau lieu inédit !

Le temps d’un week-end, les 19 et 20 mai 2018, la Cité Universitaire de Boudonville de Nancy se transforme en un espace de vie artistique et convivial, avec des expositions, des concerts, et des graffs.

Un événement culturel éphémère

En trois ans, le squat est devenu un événement culturel éphémère, et chaque année il se déroule dans un lieu différent.

Les artistes squatteurs avaient d’abord œuvré dans un ancien garage, puis sur un parking sur le point d’être démoli, et cette année ils ont investi la cité U du nord de Nancy.


Objectif : rendre l’art accessible au plus grand nombre

L’idée : exposer des artistes dans des endroits qui n’accueillent généralement pas d’art.

Sculpteurs, peintres, graffeurs, danseurs, musiciens, au total 50 squatteurs ont pris possession des lieux le temps d’un week-end.

L’évènement permet de mettre en lumière des artistes,  mais c’est également l’occasion pour les graffeurs de participer à une œuvre collective, et de "mettre en valeur le cadre de vie des étudiants".

 

via GIPHY

 


Armés de centaines de bombes de peinture 13 artistes urbains réalisent une fresque géante sur un mur d’enceinte de 60 m par 4.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture sculpture sorties et loisirs peinture université éducation société musique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter