Nancy : contrôles de police à domicile pour les voyageurs en quarantaine

Les voyageurs sans passe sanitaire complet en provenance de pays et territoires en zone "rouge" doivent respecter une quarantaine de dix jours à leur arrivée en France. À Nancy (Meurthe-et-Moselle), la police effectue des contrôles à domicile, pour surveiller que les personnes s’isolent comme prévu.
Policier en surveillance.
Policier en surveillance. © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France Télévisions

Alors que les vacances d’été et les nombreux déplacements qui en découlent font craindre une accélération de l’épidémie de Covid-19, les conditions d'isolement au retour des zones à risque se durcissent. Les voyageurs sans passe sanitaire complet en provenance des territoires et pays en zone "rouge", tels que la Guyane française, la Tunisie, Cuba, l'Inde, l'Afrique du Sud, la Russie, entre autres, doivent se confiner chez eux durant dix jours. À Nancy (Meurthe-et-Moselle), la police procède à des contrôles sur leur lieu de quarantaine.

1.000 à 1.500 euros en cas d'absence

Gare aux voyageurs de retour en France qui ne respectent pas la quarantaine. Si vous revenez d’un pays ou territoire en zone "rouge" et que vous n'êtes pas - ou seulement partiellement - vacciné, vous ferez systématiquement l'objet d'une mesure de quarantaine ou d'isolement, prononcée par arrêté préfectoral à votre arrivée en France métropolitaine pour une durée de dix jours. "Avec les départs en vacances, on ne s’ennuie pas, hier on a reçu dix nouveaux arrêtés pour la circonscription de Nancy et ses 18 communes environnantes. Dans un premier temps, on reçoit un arrêté de placement en quarantaine. Puis on contrôle tous les concernés, une fois au moins, sur les dix jours. La plupart des gens viennent de Guyane française et de pays de la liste rouge tels que Tunisie, Russie, Afrique du Sud ou Cuba", explique Joanna Paredes, commissaire de police à Nancy (Meurthe-et-Moselle).

On va au domicile de la personne, on vérifie qu'elle est bien là et on lui demande sa pièce d’identité. Sur quinze personnes contrôlées hier, mercredi 28 juillet 2021, cinq n’étaient pas chez elles.

Joanna Paredes, commissaire de police à Nancy (Meurthe-et-Moselle)

En cas d'absence du lieu de quarantaine, sauf entre 10 heures et midi, plage horaire à laquelle il est permis de faire des achats de première nécessité ou de prendre l'air, les forces de l’ordre peuvent vous infliger une amende allant de 1.000 à 1.500 euros. "La plupart des voyageurs sont étonnés mais comprennent ces mesures. On va au domicile de la personne, on vérifie qu'elle est bien là et on lui demande sa pièce d’identité. Sur quinze personnes contrôlées hier, mercredi 28 juillet 2021, cinq n’étaient pas chez elles", rapporte la commissaire Joanna Paredes.

Selon le Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, les pays et territoires en zone "rouge", dans lesquels une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants, sont: l’Afghanistan, l’Afrique du Sud, l’Argentine, le Bangladesh, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, Cuba, l’Indonésie, les Maldives, le Mozambique, la Namibie, le Népal, Oman, le Pakistan, le Paraguay, la République démocratique du Congo, la Russie, les Seychelles, le Sri Lanka, le Suriname, l’Uruguay, la Tunisie et la Zambie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité covid-19 santé international