Nancy : découvrez les finalistes Lorrains de "Ma thèse en 180 secondes", avant l'épreuve en public jeudi soir

L'Université de Lorraine organise sa finale régionale de "Ma thèse en 180 secondes". L'événement a lieuà huis-clos pour cause de coronavirus, ce jeudi 12 mars à 18h 30 sur le Campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy. 11 candidats sont en lice. A suivre en streaming.
Ma thèse en 180 secondes les candidats
Ma thèse en 180 secondes les candidats © L'Oeil Créatif

Ma thèse en 180 secondes est un concours international destiné aux doctorants francophones. La finale régionale pour la Lorraine se déroule ce jeudi 12 mars 2020 à 18h 30 à l'amphithéâtre Déléage (A027) du Campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy. A huis-clos pour cause de crise du coronavirus. Mais vous pourrez suivre l'intégralité de cette finale en streaming.

"MT180" invite les jeunes chercheurs, femmes et hommes, à présenter leur thèse en 3 minutes de manière claire et concise. Leur défi : s’adresser à un public profane et diversifié, curieux de tout et sensible à la passion qu’ils transmettent.

Les sujets présentés reflètent la pluridisciplinarité de la recherche en sciences exactes, humaines et sociales menée à l'Université de Lorraine.

Un exercice délicat pour ces futurs chercheurs peu habitués à vulgariser leurs recherches.
Pour ouvrir à un plus large public, l'événement sera cette année encore interprété en LSF, la langue des signes française.
Public privilégié, qui suivront peut-être les traces de ces onze brillants étudiants, les lycéens pourront assister aux épreuves sans se déplacer, en streaming! Ils suivront les candidats et pourront voter mais depuis leur lycée uniquement.

Le président de l'Université de Lorraine et les membres du jury remettront plusieurs prix à l'issue des délibérations : Prix du jury (3), Prix du grand public, Prix des lycéens.
Le prix du jury permettra au doctorant récompensé de participer aux pré-sélections nationales MT180 qui auront lieu à Paris les 2, 3 et 4 avril 2020.

Mélanie De Vos

Mélanie de Vos
Mélanie de Vos © L'Oeil Créatif

Le développement d’un thermomètre électronique connecté est possible par la création d’un nouveau matériau. Tester des combinaisons d’éléments chimiques et en mesurer les performances sont indispensables avant l’incorporation dans un dispositif.
Direction :  Institut Jean Lamour – IJL (Université de Lorraine, CNRS)

Nathalie Azevedo Carvalho

Nathalie Azevedo Carvalho
Nathalie Azevedo Carvalho © L'Oeil Créatif

Atténuer les mouvements involontaires de la maladie de Parkinson est possible par l’implantation d’une électrode dans le cerveau. Un logiciel capable de simuler un réseau de neurones est à l’étude pour s’assurer de sa fiabilité.
Direction : Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications – LORIA (Inria, CNRS, Université de Lorraine)

Alexandra Masciantonio

Alexandra Masciantonio
Alexandra Masciantonio © L'Oeil Créatif

Dénoncer une agression sexuelle ou sexiste sur les réseaux sociaux est de plus en plus fréquent. Si le choix du média répond à des normes sociales tacites, les victimes sont surtout motivées par le besoin de s’entraider et de changer les mentalités.
Direction : Laboratoire de Psychologie Ergonomique et Sociale pour l’Expérience utilisateurs – PErsSEUs (Université de Lorraine)

Nicolas Furnon

Nicolas Furnon
Nicolas Furnon © L'Oeil Créatif
Téléphones, ordinateurs, enceintes connectées… les microphones sont partout. Leurs enregistrements aident à l’amélioration des prothèses auditives par la création de filtres qui effacent le bruit et laissent passer la parole.
Direction : Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications – LORIA (CNRS, Inria, Université de Lorraine)

Joëlle Rosenbaum

Joëlle Rosenbaum
Joëlle Rosenbaum © L'Oeil Créatif
Être attentif et en mouvement vont souvent de pair. Pour apporter des solutions aux enseignants et aux médecins, l’observation des enfants prématurés en situation de concentration permet d’évaluer leur besoin de mouvement.
Direction : Développement, Adaptation et Handicap – DevAH (Université de Lorraine)

Mélanie Robert

Mélanie Robert
Mélanie Robert © L'Oeil Créatif
Dans les entreprises financées, un investisseur étranger a un effet sur la gestion des ressources humaines différent d’un investisseur local. Dans quelle mesure son origine géographique va-t-elle influencer son comportement?
Direction : Centre Européen de Recherche en Économie Financière et Gestion des Entreprises – CEREFIGE (Université de Lorraine)

Aurélia Denner

Aurélia Denner
Aurélia Denner © L'Oeil Créatif
Les cellules d’ovaires de hamster chinois produisent des anticorps pour lutter contre de nombreuses maladies. Mais faut-il encore pouvoir les nourrir en bonne quantité et au bon moment afin de réussir à les cultiver en laboratoire.
Direction : Laboratoire Réactions et Génie des Procédés – LRGP (Université de Lorraine, CNRS)

Edem Allado

Edem Allado
Edem Allado © L'Oeil Créatif
Outre la fatigue et le surentrainement, les erreurs techniques sont des facteurs de blessures venant de divergence de perceptions entre le sportif et l’entraineur. L’utilisation de la vidéo est une opportunité de prévention des échecs.
Direction : Développement, Adaptation et Handicap – DevAH (Université de Lorraine)

Clémence Lèbre

Clémence Lèbre
Clémence Lèbre © L'Oeil Créatif
La fusion des entreprises impacte les salariés à différents niveaux : la santé, les conditions de travail ou la performance. Et si, impliquer le personnel dans la construction de cette nouvelle organisation était la solution pour mieux vivre ce changement ?
Direction : Laboratoire de Psychologie Ergonomique et Sociale pour l’Expérience utilisateurs – PErsSEUs (Université de Lorraine)

Maryam Massouras

Maryam Massouras
Maryam Massouras © L'Oeil Créatif
L’intelligence artificielle est de plus en plus performante. Seul inconvénient, son architecture consomme beaucoup d’énergie. Le défi: s’inspirer du fonctionnement du cerveau humain pour développer une solution plus économe à base de nanomagnétisme.
Direction : Institut Jean Lamour – IJL (Université de Lorraine, CNRS)

Mélodie Peltier-Henry

Mélodie Peltier-Henry
Mélodie Peltier-Henry © L'Oeil Créatif
« Monsieur le juge, ce n’est pas ma faute, c’est celle de mon cerveau ! »
Avons-nous un libre arbitre ou la seule organisation de notre cerveau suffit-elle à déterminer ce que nous faisons ? Apports des neurosciences dans les sciences criminelles.
Direction : Institut François Gény – IFG (Université de Lorraine)

En pratique

L'événement aura lieu le jeudi 12 mars 2020 à 18h 30 à l'amphithéâtre Déléage (A027) du Campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ma thèse en 180 secondes université éducation société