• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nancy: gendarmes, policiers et CRS de l'autoroute ont contrôlé toute la journée vitesse et comportement

Les forces de l'ordre ont été déployées dans toute la zone de défense Est pour une opération de contrôle contrôles "vitesse et comportement". Comme ici à Nancy avec Morgan Tanguy (à gauche), directeur de cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle. / © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine
Les forces de l'ordre ont été déployées dans toute la zone de défense Est pour une opération de contrôle contrôles "vitesse et comportement". Comme ici à Nancy avec Morgan Tanguy (à gauche), directeur de cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle. / © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine

Dans le cadre de la lutte contre l'insécurité routière 1.359 gendarmes et fontionnaires de police ont mené des contrôles de sécurité dans toute la zone de défense et de sécurité Est, ce mercredi 29 mai. A Nancy, la surveillance des infractions a débuté dès 7h30 du matin.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Depuis le mois de janvier, nous déplorons onze tués. Ces opérations d'aujourd'hui sont donc plus que jamais indispensables.
- Morgan Tanguy, directeur de cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle


Dès 7h30 ce mercredi 29 mai, Morgan Tanguy était aux côtés des gendarmes dans le cadre de la vaste opération zonale de contrôles "vitesse et comportement 2019". A cette occasion, une jeune conductrice a été contrôlée positive aux stupéfiants.

"C'est l'un des trois axes sur lesquels nous mettons l'accent", précise le directeur de cabinet. "Vitesse, alcool et stupéfiant, représentent par tiers, les principaux facteurs d'accidents mortels."
Toutefois, selon Morgan Tanguy, le nombre de blessés graves, de blessés légers et globalement le nombre d'accident sont en baisse.

"C'est en effet le cas", abonde le capitaine Cyrille Jean qui commande la CRS autoroutière de Meurthe-et-Moselle (CRS ALA). "Nous n'avons pas eu de morts sur le secteur autoroutier depuis deux ans et demi. Pour autant les comportements dangereux sont toujours présents: en particulier celles et ceux qui utilisent ou regardent leur téléphone ou leur tablette alors qu'ils sont au volant."
Ne pas dépasser la vitesse autorisée! / © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine
Ne pas dépasser la vitesse autorisée! / © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine
Sur le pont surplombant la pénétrante à quatre voies, à proximité du parc des expositions de Vandoeuvre-lès-Nancy, le capitaine Jean côtoie le commissaire Martin, chef des policiers en tenue de Nancy. A leur côté, un commandant de police, radar à la main.

"93km/h, la fourgonnette grise!"
Deux motards s'élancent et en quelques dizaines de secondes rejoignent le contrevenant dans cette zone limitée à 70km/h.
"Comme nos collègues de l'autoroute, nous ne sommes pas là pour faire du chiffre mais pour montrer notre présence et faire comprendre aux citoyens que notre action numéro un c'est la prévention des conduites inadaptées. Et la répression si nécessaire."

En zone police nous sommes particulièrement attentifs au téléphone au volant.
- Commissaire Martin, policier

"Mais bien sûr, nous ne laissons pas non plus passer la conduite sous l'emprise de stupéfiants et les défauts d'assurance ou de permis, de plus en plus nombreux", complète le policier.

A l'échelle de la zone de défense et de sécurité Est, ce ne sont pas moins de 1.359 gendarmes et fonctionnaires de police qui ont mené ce mercredi de multiples contrôles de sécurité tout au long de la journée.
 

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus